Opinion
06:32 2 avril 2020 | mise à jour le: 2 avril 2020 à 14:36 temps de lecture: 1 minutes

Bolomètre, virus, les Chinois et nous

Bolomètre, virus, les Chinois et nous

Hydro-Québec utilise depuis toujours un appareil appelé bolomètre pour détecter, du sol, donc à distance, les points de surchauffe de ses lignes électriques. Cela fonction par capture des radiations infrarouges indicatrices de température.

Les Chinois, dès le début de la pandémie, ont utilisé de façon massive un appareil similaire, adapté au repérage des personnes potentiellement atteintes du terrible virus COVID-19. Dans les rues, aéroports, commerces, partout.

Ils se scandalisent de l’absence d’une telle action ailleurs dans le monde. En particulier en Europe et en Amérique. Que font les experts et leaders politiques de chez nous?

Hubert Laforge, professeur et physicien à la retraite, Québec

Articles similaires

21:03 12 décembre 2012 | mise à jour le: 12 décembre 2012 à 21:03 temps de lecture: 0 minutes
Encan Chinois
15:23 24 février 2010 | mise à jour le: 24 février 2010 à 15:23 temps de lecture: 0 minutes
Encan chinois
18:39 19 janvier 2010 | mise à jour le: 19 janvier 2010 à 18:39 temps de lecture: 0 minutes
Encan chinois

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *