Opinion
06:53 15 décembre 2019 | mise à jour le: 15 décembre 2019 à 10:57

De quoi je me mêle, M Legault?

De quoi je me mêle, M Legault?

Après la performance remarquable du Bloc québécois d’Yves-François Blanchet à l’occasion du dernier scrutin fédéral, le premier ministre du Québec François Legault avait déclaré, lors d’un point de presse, que son principal interlocuteur concernant les dossiers du Québec demeurerait le premier ministre du Canada Justin Trudeau.

Or, à peine deux mois après l’élection du Parti libéral du Canada, un premier litige entre Mm Legault et Blanchet a trait aux échanges commerciaux eu égard à l’aluminium tels que stipulés dans l’ACEUM, François Legault alléguant que «le Bloc doit défendre les intérêts des Québécois, et [que] c’est dans les intérêts des Québécois que cette entente soit adoptée et ratifiée rapidement parce que c’est un gain», le chef du Bloc répliquant que «nous demandons que nos travailleurs de l’aluminium aient droit à la même protection que les travailleurs de l’acier, quitte à renégocier.»

Mon intention n’est pas ici de prendre position pour une des deux parties mais plutôt de faire ressortir le ton «paternaliste et infantilisant» de François Legault envers Yves-François Blanchet alors que le premier ministre s’était pourtant engagé à négocier directement avec Justin Trudeau.

De quoi je me mêle, M Legault? Laissez M Blanchet prendre ses propres positions sur l’aluminium québécois et défendez les vôtres auprès des Québécois. Et si, par hasard, vous désirez discuter avec M Blanchet, faites-le en privé svp et non pas devant les caméras… C’est une simple question de diplomatie élémentaire!

Henri Marineau, Québec

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *