Opinion
06:28 15 novembre 2019

Que retiendrons-nous de Greta Thunberg?

Que retiendrons-nous de Greta Thunberg?

Après quelque deux mois et demi passés en Amérique, où elle a participé à des dizaines de manifestations pour la lutte aux changements climatiques, la jeune militante suédoise de 16 ans, Greta Thunberg, a quitté les États-Unis le 13 novembre à bord de La Vagabonde, un catamaran qui appartient à un jeune couple australien.

Avec le recul, que retiendrons-nous du passage de Greta Thunberg en Amérique, particulièrement au Québec où elle a su attirer autour d’elle une foule monstre de quelque 500 000 manifestants dans les rues de Montréal?

À mes yeux, l’apport le plus remarquable de la jeune Suédoise à la lutte aux changements climatiques s’est fait sentir surtout dans l’extraordinaire mobilisation qu’elle a su créer autour d’elle auprès de la population civile de tout âge confondu, notamment grâce à la vigueur de ses convictions.

Toutefois, une ombre au tableau… En ce qui a trait aux dirigeants d’ici, le chemin de la «conversion à la lutte aux changements climatiques» se heurte à des écueils importants liés notamment au pipeline Trans Mountain à Ottawa, et à une politique sur l’environnement pour le moins timide à Québec!

Henri Marineau, Québec

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires