Opinion
06:28 22 octobre 2019

La CSDD veut se faire entendre sur l’abolition des commissions scolaires

La CSDD veut se faire entendre sur l’abolition des commissions scolaires

Le projet de loi no 40, loi modifiant principalement la Loi sur l’instruction publique relativement à l’organisation et à la gouvernance scolaires, a été déposé à l’Assemblée nationale par le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, M. Jean-François Roberge, le mardi 1er octobre dernier.

Plusieurs inquiétudes se font sentir à la Commission scolaire des Découvreurs, notamment sur la centralisation des décisions en éducation, la perte d’autonomie des milieux locaux et régionaux ainsi que sur la répartition juste et équitable des ressources.

L’abolition du palier scolaire, le seul palier paritaire au Québec où la représentation des femmes élues dépasse celle des hommes, constitue également une menace pour notre démocratie. Un changement de cet ordre nécessite une consultation à grande échelle auprès des citoyens de toutes les régions. À défaut de tenir des consultations générales, il est incontournable d’entendre l’ensemble des commissions scolaires lors des futures consultations de la Commission de la culture et de l’éducation.

Nous demandons officiellement d’être reçus en commission parlementaire afin de faire valoir la spécificité de notre territoire.
Nous comptons d’ailleurs sur la collaboration des élues et des élus de toutes les formations politiques à cet effet.

Alain Fortier, président de la CSDD

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *