Opinion
06:10 5 octobre 2019

La loi 21 sous la loupe de Trudeau

La loi 21 sous la loupe de Trudeau

La loi 21, loi sur la laïcité de l’État, suscite à n’en pas douter des frilosités auprès des chefs de partis fédéraux qui se sont tous dits opposés à loi tout en affirmant clairement qu’ils n’avaient pas l’intention de participer à sa contestation devant les tribunaux, chacun d’eux disant vouloir respecter la juridiction de la province.

Or, pour sa part, le premier ministre sortant et chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, s’est engagé à ne pas prendre part «pour l’instant» à la contestation de la loi 21, sans pour autant clairement écarté l’idée de le faire s’il était élu pour un second mandat.

Une position pour le moins ambivalente qui a fait dire au chef du Bloc québécois que Justin Trudeau «a sans équivoque laissé comprendre qu’au besoin, l’argent des Québécois va être utilisé pour lutter et rendre inopérante une loi adoptée en toute légitimité et largement consensuelle au Québec.»

Il m’apparaît tout à fait clair ici que le culte que voue Justin Trudeau, hérité de son père, au multiculturalisme bien ancré dans la Charte fédérale des droits et libertés est durement mis à l’épreuve. Toutefois, il m’apparaît tout aussi clair que la loi sur la laïcité de l’État a été validement adoptée par l’Assemblée nationale du Québec comme faisant intrinsèquement partie de l’identité québécoise.

Henri Marineau, Québec

Commentaires 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Alain Rioux

    Comment se fait-il que personne ne soit assez intelligent pour expliquer la laïcité?… DÉMOCRATIE = LIBERTÉ, pouvoir SOUVERAIN du peuple, la CAUSE de la démocratie = suffrage UNIVERSEL, la CONDITION de la démocratie = la NEUTRALITÉ idéologique de l’ÉTAT. Cette neutralité idéologique est essentielle pour que le pouvoir, qui détient le monopole légitime de la violence, puisqu’il défend le BIEN COMMUN, n’interfère pas dans la délibération citoyenne, source/cause de l’État et du gouvernement. De sorte que, tout employé de l’État doit AFFICHER la plus stricte neutralité idéologique, LORS de ses heures de travail. Ainsi, contester la laïcité, c’est promouvoir l’anarchie, qui aboutit inévitablement en dictature.

  • Mario G

    .. La clause dérogatoire que monsieur Legault veut appliquer à la loi 21 .
    …empêche le gouvernement fédéral de se servir de la Charte des droits et des libertés pour contester la loi durant une période de 5 ans….aussi le fédéral ne peut pas compter sur un appui à l’international….pour contester le noyau dur de la loi 21 qui concerne l’uniforme de la police….parce qu’il y a des pays musulmans qui interdisent aux policières de porter le voile musulman.

Articles similaires