Opinion
15:49 28 septembre 2019

Le véritable exploit de Greta

Le véritable exploit de Greta

Tout a été écrit sur Greta Thunberg, les pro-Greta brandissant ses convictions profondes eu égard à la destruction progressive de la planète, les anti-Greta exploitant le fait qu’elle soit atteinte du syndrome d’Asperger et qu’elle démontre des signes d’éco-anxiété.

À la suite de son intervention devant les dirigeants de la planète à l’ONU, certaines voix se sont élevées pour dénoncer le sentiment de panique qu’elle a suscité dans l’émotivité et la colère. Pourtant, tous les pronostics du Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat (GIEC) abondent dans le sens que notre planète souffre d’un désamour alarmant.

Or dans les faits, dans tout ce débat qui entoure la jeune militante suédoise de 16 ans depuis le début de ses manifestations, que devons-nous retenir? La panique qu’elle suscite n’était-elle pas nécessaire pour sonner l’alarme, non seulement auprès de la population, mais aussi auprès des instances politiques?

Des centaines de milliers de manifestants, dont 500 000 à Montréal, se sont regroupées de partout sur la planète le 27 septembre derrière Greta Thunberg pour lui apporter leur appui et leur solidarité. Parmi eux, toute une jeunesse qui, pour la première fois, a pu démontrer à la face du monde son engagement à vouloir sauver notre planète.

Il est là le véritable exploit de Greta Thunberg. Une adolescente de 16 ans a réussi à elle seule à mobiliser et à sensibiliser des centaines de milliers de personnes, y compris les dirigeants, à l’urgence de lutter contre les changements climatiques… Un exploit que personne avant elle n’a réussi indéniablement à accomplir!

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *