Opinion
15:32 25 août 2019

L’univers de Laurence Vincent-Lapointe s’est écroulé

L’univers de Laurence Vincent-Lapointe s’est écroulé

Titulaire de 13 titres mondiaux, la canoéiste québécoise de 27 ans, Laurence Vincent Lapointe, est suspendue après avoir échoué à un contrôle antidopage. «Mon univers s’est écroulé… Je ne peux tout simplement pas y croire. C’est un cauchemar. Pour moi, c’est comme si tout ce que j’ai mis comme efforts, ça vient juste de tomber en poussières.»

Après avoir entendu son témoignage lors d’une conférence de presse tenue à Montréal, il m’apparaît évident que l’athlète de Trois-Rivières n’a jamais consommé une substance interdite intentionnellement. «Je ne comprends pas comment j’aurais pu décider de tout risquer à un an des Jeux olympiques de Tokyo, tout risquer même dans ma vie, parce que c’est non seulement une carrière d’athlète, mais aussi une vie qui est brisée».

À partir de maintenant, son sort est entre les mains de son avocat qui s’est dit confiant de prouver l’innocence de sa cliente. C’est à souhaiter vivement pour le plus grand bonheur de Laurence qui a investi toutes ces années de dur labeur pour atteindre la plus haute marche du podium en 2020 au Japon.

Henri Marineau, Québec

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *