Opinion
07:36 23 juillet 2019

Le retour de Gerald Butts

Le retour de Gerald Butts

On se souviendra qu’il y a à peine cinq mois, le secrétaire principal de Justin Trudeau, Gerald Butts, quittait ses fonctions pour ne pas nuire à son fidèle ami Justin à la suite de son rôle controversé dans l’affaire SNC-Lavalin.

Or, aujourd’hui, malgré les doutes qui pèsent toujours sur lui eu égard à son ingérence auprès de Jody Wilson-Raibould, Gerald Butts refait surface dans la campagne électorale du PLC de 2019. Il n’en fallait pas davantage pour que les partis d’opposition ne saisissent la balle au bond criant haut et fort leur indignation face au retour de Gerald Butts.

Quant à Justin Trudeau, en faisant appel à celui qui a joué un rôle marquant dans la campagne électorale de 2015, notamment en contribuant à mousser la popularité de son fidèle ami, le faisant passer de troisième dans les sondages au début de la campagne à la victoire au soir du scrutin, force est de constater qu’il joue un jeu dangereux dans le fait que Gerald Butts peut devenir un poids lourd à supporter devant les attaques des partis d’opposition qui ne manqueront pas les occasions de référer à l’affaire SNC-Lavalin.

Quoi qu’il en soit, nous ne connaîtrons que le 21 octobre l’effet Gerald Butts sur l’issue de la campagne électorale du PLC. En attendant, le fin stratège qu’incarne Gerald Butts est surement déjà en processus de réflexion sur la stratégie qu’il entend adopter pour contribuer à faire réélire Justin Trudeau. Toutefois, il ne pourra évoquer le changement comme il l’a fait en 2015 comme atout en faveur du PLC. Or, je suis prêt à parier que l’environnement deviendra la pierre angulaire de Gerald Butts… Une histoire à suivre!

Henri Marineau, Québec

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires