Opinion
11:05 1 juin 2019

Avant tout, les enfants

Avant tout, les enfants

Dans le cas du drame de Granby, le juge aurait-il retourné la fillette à son père, conformément à la jurisprudence, malgré l’environnement toxique, s’il avait tenu compte du bien-être de l’enfant en priorité? La réponse va de soi, c’est non.

Partant de ce constat, toute la démarche impliquant l’ensemble des intervenants, notamment les réseaux de la santé, de l’éducation, des organismes communautaires et des services policiers, devront dorénavant placer l’enfant au centre de leurs préoccupations.

La Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse, plus particulièrement les représentants des quatre partis politiques, devra laisser dans le placard toute forme de partisanerie qui pourrait être reliée au parti que chacun des députés représente. Tel que mentionné par François Legault, la commission devra être « totalement indépendante du gouvernement ».

À mon sens, les travaux de la commission partent sur un bon pied. Le travail qui attend ses membres est bien sûr colossal, mais surtout d’une importance capitale si l’on veut éviter des drames comme celui vécu par la fillette de Granby. Son succès est intimement relié aux efforts de ses membres pour garder le cap sur le bien-être des enfants maltraités…

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *