Opinion
05:00 25 mai 2019

Theresa May emportée par le Brexit

Theresa May emportée par le Brexit

En juin 2016, période pendant laquelle la nouvelle première ministre du Royaume-Uni, Theresa May, accède au pouvoir, les Britanniques appuient le Brexit lors d’un référendum par une majorité de 52 %. Tous les espoirs sont permis pour en arriver à une sortie de l’Union européenne négociée avec Bruxelles.

Toutefois, la réalité fut toute autre. Trois ans plus tard, après avoir multiplié compromis par-dessus compromis sans avoir pu rallier les élus, Theresa May, emportée par le Brexit, annonce qu’elle quittera ses fonctions de chef de gouvernement et de chef du Parti conservateur le 7 juin.

À mon sens, deux questions fondamentales se posent : comment se fait-il qu’avec l’appui majoritaire des Britanniques, les députés britanniques n’ont pas su se rallier à la voix du peuple? Qui sont les véritables responsables de ce fiasco?… Des questions qui demeureront probablement sans réponses.

En bref, dans toute cette saga, je ne peux que souligner mon admiration envers Theresa May pour sa détermination sans borne dans une lutte sans merci pour faire triompher la voix de la majorité des Britanniques… Une bien triste fin pour la deuxième femme à avoir dirigé le Royaume-Uni, après Margaret Thatcher!

Henri Marineau, Québec

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *