Opinion
10:17 12 mai 2019

Haro sur la violence sur les médias sociaux

Haro sur la violence sur les médias sociaux

Nonobstant le fait que les médias sociaux ont contribué à créer des liens entre les utilisateurs, force est de constater qu’ils véhiculent de plus en plus des messages de violence et de haine inacceptables dans une société civilisée.

Dans cet esprit, j’endosse d’emblée l’initiative de l’« Appel de Christchurch », un sommet multilatéral regroupant les gouvernements et les entreprises des secteurs technologiques et visant à enrayer la propagation du terrorisme et de l’extrémisme en ligne. Rappelons que, lors de la fusillade de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, qui a fauché la vie de 51 personnes en mars dernier, le tireur fou a diffusé son attaque barbare en direct sur les réseaux sociaux, et que cette vidéo a été partagée des milliers de fois.

De toute évidence, les médias sociaux sont devenus le moyen de communication privilégié auprès des utilisateurs des moyens électroniques, notamment chez les jeunes, à tel point que le phénomène de cyberdépendance préoccupe de plus en plus les spécialistes en la matière.

L’« Appel de Christchurch » se déroule parallèlement à la réunion des ministres du G7 responsables du Numérique, qui examinera également, entre autres, les moyens de lutter contre la haine et les abus en ligne… Espérons que ces rencontres contribueront à freiner cette montée de violence inquiétante, voire alarmante!

Henri Marineau, Québec

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *