Opinion
09:57 17 avril 2019

Notre-Dame, notre amie

Notre-Dame, notre amie

Au fil des siècles, Notre-Dame de Paris a été priée, contemplée, lue, chantée… Aujourd’hui, elle est veillée telle une vieille amie par les Parisiens à son chevet. « C’est l’âme de la nation française qui souffre, l’âme même du cœur de Paris et de la France qui [sont] touchés aujourd’hui », a lancé Stéphane Bern, historien médiatique et fervent défenseur du patrimoine.
Parmi toutes les réactions entendues depuis ce terrible incendie, j’ai été estomaqué par le nombre incalculable de commentaires qui comparaient leur profonde tristesse à celle qu’ils auraient éprouvée pour une amie qui viendrait de subir un grave accident.
En somme, un phénomène de personnification de la cathédrale Notre-Dame qui dépasse le monument patrimonial en lui prêtant vie. Notre-Dame s’est incarnée en « notre dame », notre amie, notre complice dans nos joies comme dans nos peines.
Peut-être arrivera-t-elle à se remettre de ses terribles « blessures », mais elle ne redeviendra jamais la confidente attentive qu’elle a incarnée dans le cœur de millions de pèlerins et de visiteurs de toutes provenances pendant des siècles et des siècles…

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *