Opinion
10:52 2 avril 2019

Allo… y a quelqu’un?

Allo… y a quelqu’un?

Le conseil municipal du 1er avril a donné lieu à un fait plutôt cocasse (et ce n’est pas un poisson d’avril) lorsque le chef de Québec 21, Jean-François Gosselin, est parti en guerre contre la lenteur du maire Labeaume dans le projet du tramway en tonnant que « c’est quand même assez spécial de voir le premier magistrat de la Ville ne pas être présent sur toutes les tribunes pour vendre son projet. »

Après s’être fait traiter de « cheap » par le conseiller du district de Val-Bélair, Sylvain Légaré, qui lui suggéra de cesser de remettre en cause l’engagement du maire de Québec alors qu’il combat le cancer, le chef de Québec 21 s’est finalement rétracté en avouant bien candidement que personne ne lui avait expliqué la raison des absences récentes du maire, et que « jamais » il n’a voulu attaquer Régis Labeaume sur son état de santé. Allo… Y a quelqu’un au bout de la ligne?

 

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *