Opinion
13:24 1 avril 2019 | mise à jour le: 1 avril 2019 à 13:24 temps de lecture: 2 minutes

Un appel au calme

Un appel au calme

À mes yeux, dans sa brève allocution vidéo de quelque deux minutes sur les médias sociaux, le premier ministre du Québec François Legault a lancé un appel au calme dans le but d’atténuer les effets des attaques qu’a subies le projet de loi 21 sur la laïcité depuis son dépôt à l’Assemblée nationale le 28 mars.
À cet effet, le premier ministre a insisté sur le fait que l’approche de son gouvernement respecte « l’histoire, les valeurs et la volonté d’une grande majorité de Québécois », tout en ajoutant du même souffle que le projet de loi de son gouvernement est « modéré, comme le sont les Québécois ».
Enfin, sur la clause dérogatoire inscrite dans le projet de loi, François Legault a rappelé aux Québécoises et aux Québécois que l’utilisation de la clause dérogatoire, qui doit servir à éviter des contestations judiciaires du nouveau projet de loi, a déjà été utilisée dans le passé par les premiers ministres René Lévesque et Robert Bourassa.
Somme toute, une allocution digne d’un premier ministre qui s’est fait élire avec une forte majorité sur un programme qui comportait des engagements, notamment la présentation d’un projet de loi sur la laïcité de l’État québécois… Place maintenant aux organismes et individus qui désirent se faire entendre en commission parlementaire

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *