Opinion
05:05 30 mars 2019

Vivement une enquête publique!

Vivement une enquête publique!

L’archevêque de Montréal, Christian Lépine, lance un «audit» des diocèses de Saint-Jérôme, Montréal, Saint-Jean–Longueuil, Joliette et Valleyfield dont le mandat est de dénombrer les prêtres visés par des allégations de pédophilie, une recherche qui sera pilotée par l’ex-juge Anne-Marie Trahan, réputée catholique pratiquante. En bref, l’archevêché de Montréal enquêtera sur ses propres commettants.

Or, c’est maintenant devenu de notoriété publique, la pédophilie dans le clergé est, depuis longtemps, érigé en système clos derrière un omerta institutionnalisé jusqu’au plus haut sommet de la hiérarchie de l’Église qui a agi comme complice d’un système destiné à protéger ses ouailles pédophiles.

Face à un tel constat, il m’apparaît essentiel qu’une commission d’enquête publique soit créée dans le but d’apporter un regard objectif sur les centaines de dénonciations d’agressions sexuelles de la part des victimes de ces actes immondes.

L’omerta a assez duré, vivement une enquête publique indépendante pour révéler au grand jour toute la vérité sur cette face de l’Église catholique cachée depuis trop longtemps.

Henri Marineau, Québec

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires