Opinion
09:31 19 mars 2019

Accès à la carte de crédit chez les mineurs

Accès à la carte de crédit chez les mineurs

Dans un document de consultation présenté par l’Office de la protection du consommateur (OPC), on apprend que «des cartes de crédit seraient émises à des personnes de moins de 18 ans, sans vérification du consentement des parents». À cet effet, l’OPC suggère que les institutions financières se donnent comme règle tout au moins l’obligation d’obtenir l’autorisation écrite d’un parent avant d’octroyer une carte ou une marge de crédit à un mineur.

Cette démarche provient d’une demande de la députée Lucie Lecours, adjointe parlementaire de la ministre de la Justice, qui allègue que le surendettement des jeunes est bien réel et qu’il est devenu primordial de se questionner sur l’accès trop facile au crédit à un jeune âge, voire même d’interdire la carte de crédit chez les moins de 18 ans. Une situation embarrassante qui conduit de jeunes adultes à empiéter sur leur cote de crédit, voire à être acculés à la faillite.

Considérant que les parents demeurent légalement les premiers responsables de leur enfant, je suis d’avis que leur approbation, le cas échéant, soit exigée pour que leur adolescent puisse avoir accès à la carte de crédit.

Henri Marineau, Québec

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *