Opinion
05:45 27 janvier 2019

18 139 demandes d’immigration en attente

18 139 demandes d’immigration en attente

C’est le nombre de dossiers non ouverts qui sont empilés sur les bureaux des fonctionnaires du ministère de l’Immigration eu égard à des candidatures d’immigrants qui désirent s’installer au Québec. Certains dossiers datent même de 2005…

Un embargo pour le moins majeur qui met carrément « des bâtons dans les roues » du ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’inclusion du Québec, Simon Jolin-Barrette, dont le mandat consiste à réformer le système québécois d’immigration de façon à mieux « arrimer les immigrants aux besoins du marché du travail »…et , pour ce faire, les quelque 18 000 dossiers laissés en plan doivent d’abord être passés en revue. Le ministre aura beau évoquer la responsabilité du gouvernement précédent dans ce retard indu, il n’en demeure pas moins qu’il hérite d’une immigration en panne avec laquelle il doit composer.

L’une des conséquences majeures de ces retards réside dans le fait que le système de déclaration d’intérêt qui vise à permettre un arrimage entre les besoins du marché du travail et les immigrants est complètement paralysé tant que les dossiers en plan n’ont pas été analysés compte tenu que la loi oblige le gouvernement à traiter les dossiers dans l’ordre chronologique dans lequel ils sont arrivés.

En bref, je suis d’avis que le gouvernement Legault n’aura d’autre choix que de procéder à l’embauche de personnel supplémentaire s’il désire un jour voir le bout du tunnel et s’assurer « d’avoir un système d’immigration qui est efficace, qui est efficient et qui corresponde aux besoins du marché du travail », conclut le ministre.

Henri Marineau, Québec

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *