Opinion
06:05 9 janvier 2019

J’en ai assez de la densification à outrance et du gaspillage éhonté !

Il ne reste presque plus d’espace vert dans le secteur de Quatre-Bourgeois et du Vallon. Il y en a un mais, semble-t-il, on y construira sous peu un immeuble à logements, alors que des immeubles de ce genre sont déjà très nombreux dans ce secteur.

Il s’agit de ce qui fut jusqu’à tout récemment la propriété des Frères des écoles chrétiennes (FÉC), car ils ont dû la vendre pour des raisons que tous connaissent !

Un grand espace vert, avec une profusion d’arbres à pleine maturité et des immeubles en très bon état : voilà ce qu’on trouve sur cette propriété. Sans doute les arbres seront-ils coupés et les bâtiments démolis pour faire place aux taudis des années 2050 !

Le bâtiment principal actuel comprend deux étages et un sous-sol et un garage intérieur. Il sera, si rien n’est fait, démoli : quel gaspillage ! Ce bâtiment est propre et semble en très bon état : il compte plusieurs suites avec salle de bain, une cuisine moderne et des salles de séjour agréables avec vue sur un paysage presque bucolique en plein cœur de Sainte-Foy et à proximité de l’Université Laval et de deux cégeps. Ne pourrait-on pas le conserver ? Je suis certain qu’il pourrait servir.

Le bâtiment principal est doté d’un ascenseur; ce dernier se rendait au 2e sous-sol afin de permettre l’accès à l’immeuble de l’infirmerie via un tunnel. Le tunnel a été fermé, car l’infirmerie a été démolie pour construire le complexe QB.

Quel gaspillage ! Des ouvriers, des artisans et des artistes ont réalisé un bel édifice tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Comment convaincre des gens de bien travailler s’ils savent que le fruit de tant d’efforts sera démoli dans quelques années pour faire place à un autre immeuble ? Est-ce ainsi qu’on valorise le travail bien fait ?

Est-t-il absolument nécessaire de construire un autre immeuble en hauteur dans ce secteur de Sainte-Foy ?

Avec un peu d’imagination et de créativité, ne pourrait-on pas conserver cet espace vert pour que les résidents des tours adjacentes puissent en profiter ? Et ne pourrait-on pas utiliser l’immeuble actuel en y apportant peut-être quelques modifications mineures ?

Les FÉC ont contribué de façon significative à la démocratisation de l’enseignement au Québec et à Québec : le cégep Sainte-Foy et la Faculté d’administration de l’Université Laval sont un legs précieux de leur part. Déjà l’immeuble QB adjacent occupe le terrain de leur ancienne infirmerie et résidence. Doit-on faire disparaître jusqu’à la dernière trace de leur présence et de leur engagement dans notre société ?

Souvenons-nous de la démolition récente de la résidence des Religieux de Saint-Vincent-de-Paul pour faire place à un autre complexe d’habitations à plusieurs étages… et cela, tout près des lieux déjà promis à la démolition.

Grant Regalbuto, Québec

Thaïs Martel


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette