Opinion
18:15 8 septembre 2008 | mise à jour le: 8 septembre 2008 à 18:15 temps de lecture: 1 minutes

À propos des anglicismes, impropriétés, fautes lexicales, fautes sémantiques

« Le médecin a référé son patient à un oncologue. En octobre 2007, dans le cadre du Congrès mondial sur le cancer, le cas de ce malade sera priorisé dû au caractère exceptionnel de sa maladie, et une emphase sera mise sur ses ganglions lymphatiques lors de son MRI scan en novembre. » Voilà une enfilade d’incorrections à éviter à tout prix!

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *