National
18:30 1 juin 2018

Jacques Chagnon regrette son ton sur les «petites culottes»

QUÉBEC — Le président de l’Assemblée nationale, Jacques Chagnon, dit regretter le «ton employé et la tournure» d’une mêlée de presse jeudi dans les corridors du Parlement à Québec.

Jacques Chagnon, député du Parti libéral du Québec et président de l’Assemblée nationale.

Photo TC Media / Marie-Eve Veillette

À un journaliste de Radio-Canada qui lui demandait si le coût des bouteilles de vin allait apparaître dans les comptes sur les missions à l’étranger, M. Chagnon a formulé cette réponse décousue: «Il va être inclus dans le montant global, c’est sûr, et puis le coût du teinturier pour vos petites culottes non plus», a-t-il lâché, en esquissant une petite moue.

L’incident a été diffusé sur les médias sociaux et est rapidement devenu viral. Bien que le ton des mêlées de presse soit parfois corsé à l’Assemblée nationale, il est très rare néanmoins que des élus apostrophent ainsi des représentants des médias.

Vendredi, dans un communiqué officiel de l’Assemblée nationale, M. Chagnon a dit regretter «le ton employé et la tournure de la mêlée de presse», sans toutefois préciser s’il regrette nommément les propos tenus.

Le président souligne par ailleurs que la présentation des rapports de mission sera modifiée de façon à mieux ventiler les coûts.

Rappelons que l’Assemblée nationale a fait l’objet de critiques pour son manque de transparence dans sa reddition de comptes.

Le communiqué souligne que le Bureau de l’Assemblée nationale (BAN) a demandé à l’administration de lui «présenter les réformes à apporter quant à une divulgation plus explicite de toutes les dépenses relatives au rôle de député, ce qui implique de faire l’inventaire des pratiques des parlements canadiens et d’ailleurs».

Rappelons que l’Assemblée nationale est souveraine. Elle est l’organe du pouvoir législatif, indépendant du gouvernement, qui est le pouvoir exécutif.

Patrice Bergeron, La Presse canadienne

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *