National
16:33 30 août 2016

Deux jeunes femmes arrêtées avec 30 M$ de coke en Australie

Deux jeunes Québécoises, dont l’une est originaire de Granby et l’autre de Longueuil, ont été arrêtées dimanche à Sydney en Australie. Elles et un sexagénaire risquent la prison à vie après avoir été appréhendés en possession de près de 100 kilos de cocaïne sur un bateau de croisière.

Selon les autorités australiennes, la cocaïne, d’une valeur de 30 millions de dollars, a été découverte dans les valises du trio, au port de Sydney.

La fouille du paquebot, effectuée avec l’aide de chiens dépisteurs, a permis de découvrir 95 kilos de cocaïne dans les bagages d’André Tamine, 63 ans, d’Isabelle Lagacé, 28 ans, et Mélina Roberge, 22 ans.

Sur une vidéo rendue disponible par la police fédérale australienne, on peut voir la drogue emballée dans de nombreux sacs, dissimulés dans plusieurs bagages.

Les trois suspects avaient été identifiés par les agences de surveillance des frontières comme des voyageurs à haut risque.

Pour leur part, les services frontaliers de l’Australie ont indiqué par voie de communiqué que la peine maximale pour cette infraction est l’emprisonnement à vie.

Plusieurs services internationaux de l’Australie, des États-Unis, de la Nouvelle-Zélande et du Canada ont participé à cette opération menant à l’arrestation des trois Québécois.   

Justice

Le trio a comparu, le 29 août, au tribunal de Sydney, en Australie. Selon les médias locaux, ils ont été formellement accusés d’importation commerciale de cocaïne. Ils doivent revenir au palais de justice le 26 octobre.

Une campagne de sociofinancement avait été lancée sur Go Fund Me, mardi matin, pour aider les deux Québécoises. Un objectif de 20 000$ avait été fixé. Quelques heures plus tard, la campagne semblait avoir été supprimée. Plusieurs commentaires d’internautes désapprouvaient cette initiative.

Voyage

Isabelle Lagacé travaille au bar Notre Société, à Longueuil. Aucun porte-parole de l’endroit n’a souhaité commenter l’affaire à TC Media Nouvelles.

Le journal a tenté d’entrer en contact avec la famille de Lagacé, sans succès.

Sur sa page Facebook, Mélina Roberge, originaire de Granby, a indiqué avoir réalisé ses études collégiales au Cégep de Granby.

Le profil social de la jeune femme précise aussi qu’elle travaillerait comme gérante dans une bijouterie Pandora de Montréal. 

Toujours son compte Facebook, Mélina Roberge a publié différents statuts, commentaires et photos montrant qu’elle a visité la Polynésie Française, le Chili et le Pérou au cours des dernières semaines.

Le 6 août, elle précisait prendre bientôt la direction de la Nouvelle-Zélande et de l’Australie.

Avec la collaboration d’Olivier Robichaud et Stéphanie Mac Farlane

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *