National
15:12 29 août 2016

Des abeilles suivent le miel qu’elles ont fabriqué à Alma

MIEL. Le propriétaire de Miel des Ruisseaux Patrick Fortier a pu justifier à TC Media, la présence de centaines d’abeilles aperçues par une citoyenne hier, près du boulevard Maurice-Paradis à Alma.

Patrick Fortier et certains membres de son équipe s’affairent à aller chercher les dernières récoltes de miel. Ce matin encore, ils ont réalisé cette opération et le feront encore cette semaine.

«On essaie d’éviter ces situations. Elles ne sont pas dangereuses, car elles ne sont pas en mode attaque. Lorsqu’on vide les ruches, elles nous suivent parfois. C’est ce qui est arrivé. Il peut y arriver qu’une piqure survienne, mais ce serait rare. C’est surtout impressionnant», explique Patrick Fortier, qui se voit désolé de l’incident isolé, créé dimanche dernier.

Une fois qu’elles passent une nuit seules, les abeilles meurent aussitôt.

«Dès qu’il fait un peu froid où qu’il pleut par exemple, c’est très difficile pour elles. Il peut arriver qu’elles s’en sortent, mais pas fortes. Comme elles étaient en train de manger quand je suis partie avec les boîtes de miel, elles ont suivi le camion, mais de façon aléatoire, sans être regroupées et des abeilles, lorsque ce n’est pas en groupe, ça vit moins longtemps», d’expliquer Patrick Fortier.

Autant que faire se peut, cette opération est réalisée en soirée ou très tôt le matin, alors que les abeilles sont plus tranquilles.

L’année dernière, Patrick Fortier a réussi à vider le miel de ses ruches sans qu’aucune abeille ne le suive. Cette fois-ci, le fait d’être arrêté à la lumière avec son camion a fait en sorte que les abeilles de Patric Fortier sont restées plus longtemps à la vue des automobilistes et citoyens.

 

 

Photo TC Media – France Paradis

Laurie Gobeil


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette