National
20:07 8 septembre 2016 | mise à jour le: 8 septembre 2016 à 20:07 temps de lecture: 3 minutes

Veuves noires cachées dans des raisins

SANTÉ. À l’automne, il est de plus en plus fréquent de voir des veuves noires, une espèce d’araignée au venin toxique, dans les raisins importés. Ouvrez donc l’œil pour être certain que votre collation santé n’est pas accompagnée d’un visiteur indésirable!

L’agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) a mis les consommateurs en garde cette semaine en diffusion une publication sur sa page Facebook avec la mention « Des araignées dans vos raisins importés pourraient vous faire sursauter ».

La découverte de ces insectes venimeux se fait surtout dans des raisins importés de la Californie pendant la récolte d’automne précise l’organisme. Malgré la vigilance des travailleurs, certaines araignées peuvent se camoufler parmi les vignes au moment de la récolte. La réfrigération des fruits avant leur transport rend les araignées dormantes et immobiles, ce qui fait qu’elles peuvent ainsi être transportées chez les détaillants et se retrouver chez les consommateurs.

Mesures de précaution

Les veuves noires sont des araignées qui se distinguent par leur corps luisant et rond brun ou noir, d’environ 6mm, portant une marque rouge en forme de sablier sur l’abdomen. Leurs pattes sont longues et effilées.

La veuve noire mord pour se défendre si on la touche. Son venin est toxique et nécessite des soins adéquats et rapides. Les enfants et les adultes dont l’état de santé est précaire devraient, être particulièrement prudents prévient, l’ACIA.

Si vous trouvez une araignée,  mettez l’araignée et les raisins dans un sac et faites-les parvenir au Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ).

Des scorpions dans les bananes

Les fruits et les légumes frais peuvent abriter d’autres insectes qui pourraient poser une menace pour les consommateurs souligne l’Agence canadienne d’inspection des aliments.

Par exemple, les scorpions sont connus pour se cacher dans des régimes de bananes ou des baies importées. Toutes les espèces sont venimeuses, mais peu ont du venin qui est mortel pour les humains.

Il y a également eu des incidents isolés liés à la détection de Méloé « Iron Cross Blister Beetle » dans des légumes-feuilles importés (par exemple des mélanges de laitues préemballés provenant du sud des États-Unis).

Ces insectes à la tête rouge vif et aux marques jaune vif sur les ailes peuvent libérer une substance chimique irritante appelée « cantharidine » pour se défendre si elles se sentent menacées ou si elles sont écrasées durant la manipulation d’aliments. Lorsqu’elle est libérée, la cantharidine cause des cloques et des brûlures au point de contact avec la surface du corps. (M.S.)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *