National
18:01 3 février 2017 | mise à jour le: 3 février 2017 à 18:01 temps de lecture: 2 minutes

Funérailles des victimes de l’attentat : l’imam Hussein Guillet

COMMÉMORATION. L’imam Hussein Guillet a déploré le manque de cimetières musulmans au Québec, lors des funérailles de trois victimes de l’attentat de Québec, au Centre des congrès.

La cérémonie a lieu au Centre des congrès aujourd’hui.

PC

«Ce n’est pas normal de ne pas pouvoir enterrer nos morts dans la terre que nous avons choisie. Nous avons choisi cette société et nous demandons maintenant à cette société qu’elle nous choisisse», a déclaré substantiellement l’imam lors de son allocution.

«Nous sommes des citoyens comme tous les autres, pas plus pas moins. Nous sommes des citoyens à part entière. Nous avons beaucoup à offrir, et la société a besoin de nous», a-t-il exprimé.

L’imam a aussi eu un mot pour le suspect de l’attentat, Alexandre Bissonnette, rappelant que celui-ci a été victime d’intimidation avant de commettre l’acte. «Si on continue à faire la même chose, on aura d’autres Alexandre Bissonnette. On doit avoir une prise de conscience. Je suis très content et fier de la réponse de nos politiciens à l’attentat. Mais il faut transférer de parole à acte, peu importe qui gagne la campagne électorale. Il faut faire en sorte que la politique arrête de nous diviser. Notre ennemi, c’est l’ignorance. On vit un à côté de l’autre mais on ne se connait pas.»

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *