National
21:50 7 février 2017 | mise à jour le: 7 février 2017 à 21:50 temps de lecture: 1 minutes

Les égoportraits funéraires : à garder pour soi

Si l’expression «selfie funéraire» est toute récente, la pratique de se faire photographier à côté du défunt dans son cercueil est bien ancienne, convient Denis Desrochers, président du complexe funéraire Grégoire et Desrochers et de la Corporation des thanatologues du Québec. «C’est le sujet de l’heure, dit-il. Le phénomène des égoportraits existe, mais je ne serais pas prêt à dire qu’il constitue un problème si important qu’il faille le réglementer.»

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *