National
23:29 27 avril 2017 | mise à jour le: 27 avril 2017 à 23:29 Temps de lecture: 2 minutes

Québec investit 15 M$ pour réduire les GES

Le gouvernement du Québec investit 15 M$ chez CO2 Solutions de Québec afin d’appuyer la mise sur pied du projet Valorisation Carbone Québec. 

Aux États-Unis, les centrales thermiques au charbon produisent 60% des émissions de co2 américaines du secteur de l’énergie; secteur qui est Le plus grand émetteur.(Photo Eric Boucher)

Ce projet réunit l’entreprise CO2 Solutions, l’Université Laval et des organismes des secteurs privé et public, qui collaboreront au développement et à la démonstration de solutions combinant la capture du gaz carbonique (CO2) provenant des industries et sa valorisation subséquente en produits à valeur ajoutée. Par ce maillage entreprise-université, le gouvernement souhaite stimuler l’essor de l’expertise québécoise dans ce domaine d’avenir, en plus d’assurer des réductions concrètes d’émissions de gaz à effet de serre (GES) au Québec.

Les travaux de Valorisation Carbone Québec se concentreront sur la démonstration de la technologie développée par CO2 Solutions à l’échelle industrielle et sur la mise en œuvre de solutions concrètes qui apporteront des contributions positives à l’économie québécoise par la création d’un cycle industriel complet du CO2, de sa capture à sa réutilisation en produits à valeur ajoutée. Parmi les avenues à explorer figurent celles des biocarburants, du béton renforcé ou des procédés alimentaires et de carbonatation du secteur de l’extraction minière. Ces travaux permettront par ailleurs au Québec de contribuer au développement des connaissances et des meilleures pratiques liées aux technologies de capture et de valorisation du carbone en favorisant, notamment, le développement de l’expertise des chercheurs québécois et la modernisation de notre économie.

L’aide financière est issue du Fonds vert et s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *