National
15:56 19 janvier 2017 | mise à jour le: 19 janvier 2017 à 15:56 Temps de lecture: 3 minutes

Françoise David quitte la politique «sereine»

POLITIQUE. Françoise David a confirmé ce matin qu’elle quittait dès maintenant l’Assemblée nationale, citant des raisons de santé.

Photo: TC Media-Archives

Par Emmanuel Delacour, Journal Métro

Énonçant «le tourbillon médiatique qui l’épuise» et une fatigue qui ne la quitte pas, Mme David préfère partir de ses fonctions en tant que députée de Gouin et de porte-parole de Québec solidaire avant d’atteindre l’épuisement professionnel. 

La députée de 69 ans décide de quitter ses fonctions sans toucher l’allocation parlementaire auquelle elle a droit. «Je prends ma retraite», a-t-elle affirmé jeudi en conférence de presse dans un centre communautaire de sa circonscription de Gouin, à Montréal.

«L’élection de mes collègues a confirmé que Québec solidaire a trouvé une résonnance dans la population québécoise», a dit Mme David.

Elle s’est dit fière du chemin parcouru, tout en soulignant que le Québec vit une période politique «trouble et morose».

Malgré tout, Mme David dit garder confiance en son parti, en son avenir. «Il y aura dans Gouin un député solidaire. On fera tout pour que les gens de la circonscription soient fiers de leur prochain député.»

Ses collègues Manon Massé, Andrés Fontecilla et Ami Khadir étaient présents à ses côtés lors de l’annonce.

«L’absence de Françoise changera bien des choses, elle est irremplaçable. C’est une grande inspiration. Le départ de Françoise, c’est le départ d’un pilier», a souligné Andrés Fontecilla, porte-parole de Québec solidaire, tout en rappelant que son parti continuera à combattre les injustices sociales.

Mme David a fondé le parti Québec solidaire en 2006 lorsque son propre parti, Option citoyenne, fusionne avec l’Union des forces progressistes (UFP), à ce moment dirigée par Amir Khadir. La femme politique a longtemps été impliquée dans le milieu communautaire, étant coordonnatrice du Regroupement des centres de femmes du Québec de 1987 à 1994, pour ensuite être présidente de la Fédération des femmes du Québec de 1994 à 2001.

Mme David a été élue une première fois comme députée à l’Assemblée nationale en septembre 2012, puis réélue en 2014 dans la circonscription de Gouin.

Hommage de Régis Labeaume

Le maire de Québec tenu à saluer « bien bas » la co-porte-parole de Québec Solidaire : « C’est une femme pour laquelle j’ai énormément d’estime, elle a relevé le niveau du débat politique », a déclaré Régis Labeaume, selon qui Mme David « avait la capacité d’expliquer le progressisme ».

Le maire de Québec a souhaité une «excellente retraite » à la députée élue en 2012.

Avec la collaboration de Monica Lalancette

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *