National
17:56 15 mars 2017 | mise à jour le: 15 mars 2017 à 17:56 temps de lecture: 2 minutes

Tempête: deux hommes meurent dans leur voiture

Deux hommes sont décédés après avoir passé plus de huit heures dans leur véhicule enlisé dans la neige, dans la nuit de mardi à mercredi, à Saint-Pierre-de-la-Rivière-du-Sud, près de Montmagny, dans la région de Chaudière-Appalaches.

SQ

TC Media – archives

La Sûreté du Québec indique qu’un appel d’urgence a été logé au 9-1-1 vers 23 h 30 mardi soir, au plus fort de la tempête. Des policiers et des ambulanciers ont alors tenté de se rendre sur place pour secourir les occupants de la voiture, mais qu’ils ont dû rebrousser chemin en raison des conditions climatiques hostiles, indique la lieutenante Martine Asselin. L’endroit est à près de 2 kilomètres de l’autoroute 20 et proximité de l’intersection de la route 228.

Une deuxième opération de secours a alors été lancée avec l’aide des motoneigistes de la Sûreté du Québec. Ceux-ci se sont toutefois enlisés en tentant de se rendre sur place. Ils ont alors essayé de rejoindre le point de géolocalisation du véhicule en rampant, mais en vain. «Les véhicules devaient être passablement ensevelis puisque les policiers se sont rendus mais n’ont pu retrouver le véhicule en question», a indiqué Mme Asselin qui précise qu’ils se sont alors réfugiés dans une résidence qui se trouvait non loin pour récupérer.

La SQ a par la suite envisagé de dépêcher un hélicoptère sur place, mais cette éventualité a rapidement été mise de côté en raison de la forte tempête qui sévissait. Finalement, vers 8 h mercredi matin, des patrouilleurs ont réussi à atteindre le point de géolocalisation à l’aide d’une pelle mécanique. Ils ont alors réussi à repérer quatre véhicules qui se trouvaient à proximité du 115, rue Principale.

Mme Asselin mentionne que trois occupants ont ainsi pu être secourus, deux dames âgées respectivement de 37 et 27 ans, ainsi qu’un homme de 40 ans. Les deux victimes n’ont toutefois pas pu être extraites de leur véhicule. On ne sait toujours pas si le froid ou encore une intoxication au monoxyde de carbone est à l’origine des décès. Leur identité sera dévoilée ultérieurement.


Avec Éric Gourde

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *