National
14:38 12 avril 2017 | mise à jour le: 12 avril 2017 à 14:38 temps de lecture: 2 minutes

La jeune militante Malala à Ottawa pour recevoir sa citoyenneté honoraire

Le tapis rouge a été déroulé dans le hall d’honneur du Parlement pour accueillir la jeune militante pakistanaise Malala Yousafzai.

Malala Yousafzai.

Ansa

La corécipiendaire du prix Nobel de la paix est à Ottawa pour recevoir officiellement la citoyenneté canadienne honoraire qui lui avait été décernée en 2014.

 

Elle prononcera un discours à midi à la Chambre des communes devant les sénateurs et les députés.

 

En matinée, elle a fait une apparition-surprise dans une école de la région d’Ottawa à un événement animé par Sophie Grégoire, la femme du premier ministre Justin Trudeau.

 

Elle s’est dite heureuse d’être au Canada pour une seconde visite, cette fois afin de recevoir sa citoyenneté honoraire, et a répondu aux questions de quelques étudiants.

 

«Je suis vraiment excitée, je suis vraiment heureuse du chaleureux accueil auquel j’ai eu droit ici, et je suis honorée de recevoir la citoyenneté honoraire canadienne», a dit Malala Yousafzai.

 

La ministre de la Condition féminine, Maryam Monsef, s’est montrée honorée de partager la scène avec la jeune femme.

 

«OK… Je partage la scène en ce moment même avec… Oh mon Dieu… OK…», a-t-elle lâché, à court de mots.

 

La veille, elle affirmait que «l’histoire de Malala est une inspiration pour les femmes, les filles et les personnes de tous les genres, partout dans le monde».

 

«Le fait que nous serons ici lorsqu’elle viendra recevoir sa citoyenneté honoraire est un honneur pour nous», a-t-elle plaidé mardi lorsqu’on l’a interceptée à sa sortie de la Chambre.

 

Malala Yousafzai était âgée de 14 ans en 2012 lorsqu’elle a été ciblée par des talibans pour avoir défendu le droit aux filles de fréquenter l’école.

 

La ministre du Développement international, Marie-Claude Bibeau, l’a qualifiée d’«icone».

 

«C’est notre meilleure ambassadrice pour l’éducation pour des filles. Alors c’est vraiment un honneur de la recevoir», a-t-elle déclaré mardi.

 

Il était prévu que Malala Yousafzai vienne recevoir la citoyenneté des mains de l’ancien premier ministre Stephen Harper à Toronto le 22 octobre 2014.

 

La cérémonie avait cependant été annulée en raison de la fusillade qui avait éclaté sur la colline du Parlement à Ottawa ce jour-là.

 

Mélanie Marquis, La Presse canadienne

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *