National
15:40 12 janvier 2017 | mise à jour le: 12 janvier 2017 à 15:40 temps de lecture: 1 minutes

Un chien à ignorer… celui de Guy Huard

Guy Huard ne se plaint pas de sa condition, lui que la rétinite pigmentaire a rendu presque aveugle. Non, ce qui le met en rogne, c’est que quatre ou cinq fois par jour, il doit prévenir tous ceux et celles qui s’intéressent de trop près à son chien-guide, le touchent, l’interpellent. Son message, il pourrait le résumer en quelques mots. «La meilleure approche face à un chien-guide, c’est de l’ignorer totalement.»

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *