M jeunes
09:11 20 février 2022 | mise à jour le: 20 février 2022 à 09:11 Temps de lecture: 2 minutes

Des camionneurs contre les mesures sanitaires

Des camionneurs contre les mesures sanitaires
Photo: Le Curieux

Le premier week-end de février, des milliers de camionneurs (chauffeurs de camion) et de manifestants ont occupé le centre-ville de Québec. Samedi et dimanche, ils ont défilé dans les rues en camion, à cheval ou à pied. Ils se sont dispersés (sont partis) dimanche en fin de journée.

La police avait accepté que des camions soient stationnés jusqu’à 17h. Tous sont partis à temps. Mais ils ont promis de revenir dans deux semaines si leurs demandes n’étaient pas satisfaites. La semaine précédente, une manifestation avait aussi eu lieu à Montréal.

«Convoi pour la liberté»

Les camionneurs protestent contre l’obligation de se faire vacciner. Le gouvernement canadien leur a imposé d’être vaccinés pour rentrer au pays à la suite des livraisons qu’ils font aux États-Unis. Les camionneurs ont appelé leur mouvement le «convoi pour la liberté», car ils considèrent l’obligation de vaccination comme une atteinte (une limitation) à leur liberté. Des personnes opposées aux mesures sanitaires (le port du masque, la fermeture des restaurants, etc.) ont rejoint le mouvement. Les manifestants demandent l’arrêt de ces mesures.

À Ottawa aussi

Tout a commencé il y a fin janvier quand plusieurs centaines de camionneurs sont partis de la Colombie-Britannique pour manifester à Ottawa, la capitale du Canada, située en Ontario.  Certains sont  restés sur place après le rassemblement. Ils ont stationné de gros camions dans les rues et ont construit des cabanes. Ils klaxonnent régulièrement pour rappeler leur présence.  Le maire de la ville a décrété (décidé) l’état d’urgence, car il estime que la présence des camions en ville représente un danger.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.