Communauté
15:54 14 décembre 2016

Marché de Noël allemand de Québec: pas très loin de la tradition allemande

MARCHÉ DE NOËL. La formule du marché de Noël allemand de Québec est la même qu’en Allemagne: des stands individuels qui proposent de la nourriture, des cadeaux, ainsi que des décorations d’avent et de Noël. Les Allemands de Québec s’entendent pour dire que la neige rend le tout plus féérique ici.

En Allemagne, on trouve maintenant dans ce type de marché des kiosques alimentaires qui proposent des repas typiques des différentes ethnies qui habitent la ville. «Une très belle intégration», selon Bärbel Reinke, une Allemande qui habite Québec depuis de nombreuses années. Elle admet toutefois que sa plus récente visite dans un marché de Noël en Allemagne remonte à 2007.

Même si le marché de Québec ne peut concurrencer avec celui de Nuremberg qui résulte de 400 ans de traditions, l’intégration d’autres cultures est un projet qui a déjà été mis sur la table. «Nous pourrions avoir des pays invités et faire un petit village à part du marché pour intégrer les autres cultures, c’est déjà une idée qui a été mise sur la table. Maintenant je dirais qu’avec le succès grandissant du marché, ça pourrait être quelque chose d’encore plus facile à mettre sur pied», affirme la présidente du marché de Noël allemand de Québec, Britta Kröger. Elle aimerait entre autres intégrer les cultures italiennes, espagnoles et autochtones.

Anna Nestmann, une jeune Allemande de 18 ans qui a déjà visité le Québec, affirme que certains marchés en Allemagne s’adaptent même à la réalité d’aujourd’hui en présentant des produits végétariens ou «vegan».

La féérie de Québec

Ayant longtemps habité à Berlin, où on retrouve très peu de neige, Bärbel Reinke affirme que le marché de Noël allemand de Québec «a des airs de marché de Noël idéal et souvent rêvé en Allemagne avec sa couche épaisse de neige rendu en décembre».

C’est également l’avis de la présidente du marché de Québec: «Franchement, quand vous voyez la petite neige sur tous les sapins et toutes les cabanes, c’est Noël. C’est ce qu’on souhaite avant tout. La blancheur de la neige reflète les lumières, ça scintille, ça ajoute à la féérie».

Anna, pour sa part, n’a jamais eu l’occasion de visiter le marché de Noël allemand de Québec, mais aimerait bien voir comment le Québec a interprété cette tradition allemande: «C’est vrai qu’on a rarement de la neige en Allemagne pour les marchés de Noël, mais il fait assez froid pour moi quand même! Mais bon, pourquoi ne pas visiter un tel marché au Québec? Ça peut être sympa de voir comment les autres voient et représentent nos marchés de Noël traditionnels».

Commercialisation des marchés de Noël

Mme Reinke affirme qu’on retrouve de plus en plus de t-shirts imprimés et divers objets fabriqués en Chine de magasins touristiques dans les marchés de Noël, mais que le marché de Noël de Québec respecte encore la tradition en proposant plus d’artisanat ou des objets locaux. «On ne peut pas tout contrôler, mais on essaie de rester le plus authentique possible. C’est sûr que le souhait est là», a confirmé la présidente, Britta Kröger.

Le marché de Noël Allemand de Québec est en place dans le Vieux-Québec jusqu’à dimanche si vous ne l’avez toujours pas visité.

Marie-Pascale Fortier


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette