Communauté
03:20 18 septembre 2016 | mise à jour le: 18 septembre 2016 à 03:20 temps de lecture: 3 minutes

Montcalm et les Amérindiens remémorés

COMMÉMORATION. L’Association du Souvenir Français a tenu une cérémonie samedi matin afin de souligner le rôle du Marquis Louis-Joseph de Montcalm ainsi que des Amérindiens qui ont participé aux batailles de 1759 et 1760.

Pour Patrice Perdriat, délégué général du Souvenir français pour le Québec, le Labrador et les Maritimes, l’important était notamment de souligner ce qu’a fait et qui a été Montcalm. «L’importance, c’est de ne pas oublier qui était Montcalm, le travail qu’il a fait, lui et ses soldats. On a tendance à penser qu’il y a seulement eu 1914-1918 (première guerre mondiale) et 1939-1945 (deuxième guerre mondiale), mais des conflits de cet ordre, il y en a eu avant aussi.»

La commémoration a eu lieu au Cimetière de l’Hôpital général de Québec, où se trouve le Mausolée de Montcalm, un lieu qui a une importante signification pour le Souvenir Français. «D’avoir la sépulture ici, c’est très important, parce que ça démontre notre attachement à ce qu’a fait Montcalm. Ce n’est pas que son mausolée, mais c’est aussi celui de ses hommes. C’était important qu’il soit enterré à côté de ses hommes.»

L’endroit où il a été enterré, appartient aux Augustines. Selon M. Perdriat, elles ont joué un rôle capital dans la préservation des souvenirs de l’époque de la Guerre de Sept Ans. «Le mausolée de Montcalm se trouve sur le territoire des Augustines qui ont hébergé les cendres pendant 242 ans. Elles sont la mémoire de cette bataille parce qu’elles ont conservé énormément de documents, notamment des noms des soldats oubliés par l’histoire.»

«Les Amérindiens ont joué un rôle très important»

Volet aussi présent durant la commémoration, le rôle qu’ont joué les Amérindiens n’est pas passé sous silence. «On a fait la commémoration des Amérindiens qui ont participé à la Guerre de Sept Ans (1752-1959). C’est une mine d’or qu’on ne connaît pas qui se trouve ici. C’est important de se rappeler qu’il y avait alors beaucoup de différents entre les Iroquois, qui étaient du côté des Anglais, et des Algonquins ainsi que plusieurs autres, qui étaient du côté francophone», a expliqué Daniel «Fonfon» Lafontaine, membre de l’Association des Vétérans autochtones du Québec.

Il a notamment tenu à rappeler les effets que les Amérindiens ont eus durant la guerre de 1752-1759. «Les Amérindiens ont joué un rôle très important, rôle qui est encore visible aujourd’hui. Je pense aux tactiques au niveau des combats, tout ce qui est camouflage, ce sont des héritages amérindiens.»

Durant le conflit entre les Français et les Anglais, près de 8600 Amérindiens auraient pris part à la bataille, d’un côté, comme de l’autre. «On a été les plus grands perdants», a conclu M. Lafontaine.

Québec Hebdo

Articles similaires

15:29 16 juin 2021 | mise à jour le: 16 juin 2021 à 16:03 temps de lecture: 3 minutes
Valoriser le caca

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *