Communauté
16:57 30 janvier 2018 | mise à jour le: 30 janvier 2018 à 16:57 temps de lecture: 2 minutes

Pas lieu de s’exciter avec la super lune du 31 janvier

ASTRONOMIE. L’avénement de la super lune du 31 janvier fait beaucoup jaser. Or, de l’avis d’un astronome amateur, il n’y a pas de quoi en faire toute une histoire, car le phénomène assez commun sera à peine perceptible dans la région de Québec… surtout qu’on annonce un ciel couvert mercredi.

Phénomène de super lune combiné à une lune de sang, observé en septembre 2015.

(Photo montage gracieuseté – Philippe Moussette)

Comparaison entre deux types de lune.

(Photo montage gracieuseté – Philippe Moussette)

Selon Philippe Moussette, président du club d’astronomie Véga de Cap-Rouge, «la seule chose qui différe ici c’est qu’il s’agit de la 2e pleine lune de janvier. Donc, on parle de lune bleu. De plus, le phénomème coïncide avec une éclipse de lune. Toutefois, celle-ci sera à peine visible au Québec. Bref, même devant une situation de super lune, dans le cas de la lune bleu, on ne verra rien de spécial.»

«Pour ce qui est de la super lune, ajoute-t-il, elle sera très peux perceptible. Quant à l’éclipse lunaire, il faut être a l’ouest de l’Ontario pour espérer la voir en totalité. Donc, pour le Québec, il n’y aura pas grand chose d’excitant à anticiper. Déjà, le 28 septembre 2015, nous avons eu une super lune coïncidant avec une lune de sang. C’est juste la lune bleu qui s’ajoute.»

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *