Communauté
20:16 30 janvier 2018 | mise à jour le: 30 janvier 2018 à 20:16 temps de lecture: 6 minutes

Journée Bell Cause pour la cause

La Journée Bell Cause pour la cause aura lieu demain, et tous les Canadiens et les gens de partout dans le monde sont invités à parler, à texter et à s’engager dans les médias sociaux afin de prendre part à la discussion qui, toujours plus populaire, sensibilise au problème de la maladie mentale et stimule les initiatives en santé mentale. 

Étienne Boulay est porte-parole de la journée Bell Cause pour la cause.

Photo Gracieuseté

– Parlez, textez, joignez-vous à la conversation sur Twitter, Facebook, Instagram et Snapchat et prenez part aux activités Bell Cause pour la cause à la grandeur du pays

– Vous pouvez aider à lutter contre la stigmatisation entourant la maladie mentale, tout en contribuant à accroître les dons de Bell au profit de la santé mentale sans frais additionnels pour vous

– Apprenez cinq façons simples d’aider à mettre fin à la stigmatisation à l’adresse Bell.ca/Cause

« Mes 20 années d’implication en santé mentale m’ont convaincu qu’en parler est primordial. Bell Cause pour la cause me donne le micro pour le crier. Le 31 janvier, lors de la Journée Bell Cause pour la cause, joignez vos voix à la mienne pour qu’ensemble, nous brisions la stigmatisation et l’isolement des personnes atteintes de maladie mentale », a déclaré Jean-Pierre Langevin à propos de sa lutte contre la maladie mentale dans le cadre de la campagne de sensibilisation Bell Cause pour la cause de cette année.

« L’initiative Bell Cause pour la cause est devenue un mouvement social soutenu par l’engagement des Canadiens de tous les coins du pays à mettre fin à la stigmatisation entourant la maladie mentale, a souligné Mary Deacon, présidente de Bell pour la cause. J’invite tout le monde à se joindre à la conversation demain afin d’aider ceux qui sont aux prises avec la maladie mentale. Grâce à leur engagement croissant à l’égard de cette cause, les Canadiens peuvent vraiment aider à faire progresser la santé mentale. Je suis très enthousiaste à l’idée de ce que nous allons accomplir demain. » 

La santé mentale nous touche tous
Cette année, un groupe diversifié de Canadiens souffrant de maladie mentale ou soutenant ceux qui en souffrent ont partagé avec passion leur propre expérience. Leur témoignage démontre clairement que la santé mentale nous touche tous. Il nous aide à mieux comprendre la maladie mentale et encourage les Canadiens à se joindre au mouvement au cours de la Journée Bell Cause pour la cause.

De nombreuses personnalités participent à nouveau cette année : les porte-parole de Bell Cause pour la cause Howie Mandel, Marie-Soleil Dion, Serena Ryder, Michael Landsberg, Michel Mpambara, Stefie Shock, Mary Walsh et Étienne Boulay, qui parlent de leur expérience personnelle, de même que les ambassadeurs de Bell Cause pour la cause Mike Babcock, entraîneur en chef des Maple Leafs de Toronto, Andrew Jensen, golfeur professionnel, Kevin Breel, humoriste, Shea Emry, joueur retraité de la LCF, Robb Nash, musicien, Séan McCann, auteur-compositeur-interprète et Bruno Guévremont, vétéran de la Marine royale canadienne. Toujours cette année, nous accueillons trois nouvelles ambassadrices dans l’équipe : Florence K, musicienne et auteure, Véronique Bannon, actrice et Jessica Holmes, humoriste et actrice.

ACTIVITÉS BELL CAUSE POUR LA CAUSE

31 JANVIER

La Journée Bell Cause pour la cause aux heures de grande écoute
Marci Ien, animatrice de l’émission THE SOCIAL, présente In Their Own Words, une émission spéciale pour la Journée Bell Cause pour la cause. Cette émission de 60 minutes présentée en primeur sur les réseaux CTV et CTV Two à 19 h HE/HR, heure de grande écoute, raconte l’expérience de Canadiens de divers horizons aux prises avec les défis de la maladie mentale.

Événement en direct sur Facebook
À la suite de la diffusion de l’émission In Their Own Words, l’animatrice Marci Ien, la présidente de Bell Cause pour la cause, Mary Deacon et le Dr David Goldbloom participent à un événement en direct sur Facebook.

Étienne Boulay à Québec
Étienne anime la deuxième édition du concert de sensibilisation à la santé mentale du Festival d’été de Québec à la salle Impérial Bell.

Sports universitaires en appui à Bell Cause pour la cause
Dans l’ensemble du pays, 130 universités et collèges organisent 200 événements et matchs universitaires afin d’encourager la conversation à propos de la santé mentale sur les campus.

Participez tout au long de la journée de demain
Pour chacune des interactions suivantes, Bell versera 5 cents au profit de programmes canadiens en santé mentale, sans frais additionnels pour les participants 

– Messages texte et appels : Chaque message texte envoyé et chaque appel interurbain ou mobile effectué par les clients de Bell Canada, de Bell Aliant et de Bell MTS

– Twitter : Chaque tweet utilisant le mot-clic #BellCause, y compris l’émoji Bell Cause, et chaque visionnement de la vidéo de la Journée Bell Cause pour la cause

– Facebook : Chaque visionnement de la vidéo de la Journée Bell Cause pour la cause à Facebook.com/BellCausePourLaCause et utilisation du filtre Bell Cause pour la cause

– Instagram : Chaque visionnement de la vidéo de la Journée Bell Cause pour la cause

– Snapchat : Chaque utilisation du filtre Bell Cause pour la cause et visionnement de la vidéo

La Journée Bell Cause pour la cause 2017 a établi de nouveaux records, alors qu’au total 131 705 010 messages ont été envoyés, ce qui a fait croître le financement de Bell à l’égard de la santé mentale au Canada de 6 585 250,50 $. Le mot-clic #BellLetsTalk (l’équivalent anglais de #BellCause) a été le plus utilisé au Canada en 2017, et est maintenant le mot-clic le plus utilisé de tous les temps sur Twitter au Canada.

Avec 729 065 654 interactions de la part de Canadiens au cours des sept dernières journées Bell Cause pour la cause, l’engagement total de Bell à l’égard de la santé mentale, qui a commencé par un don initial de 50 millions $ en 2010, s’élève maintenant à 86 504 429,05 $. Bell prévoit que son engagement atteindra au moins 100 millions $ en 2020.

Cinq façons simples de mettre fin à la stigmatisation liée à la maladie mentale
Ensemble, nous pouvons tous contribuer à mettre fin à la stigmatisation liée à la maladie mentale en utilisant les cinq façons simples mises au point par Heather Stuart, titulaire de la Chaire de recherche Bell sur la santé mentale et la lutte contre la stigmatisation de l’Université Queen’s :

– Choisissez les bons mots – Soyez attentif aux mots que vous utilisez pour parler de la maladie mentale.

– Renseignez-vous – Apprenez-en plus, sachez-en plus et parlez-en plus. Comprenez les signes.

– Soyez gentil – Des petits gestes de bonté peuvent faire beaucoup pour changer les choses.

– Écoutez et demandez – Parfois, il vaut mieux privilégier l’écoute.

– Parlez-en – Amorcez un dialogue, rompez le silence.

Source : CNW

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *