Société
12:35 5 février 2021 | mise à jour le: 5 février 2021 à 12:36 temps de lecture: 5 minutes

Pour choisir le spécialiste en santé mentale qui peut vous aider

Pour choisir le spécialiste en santé mentale qui peut vous aider
/Photo gracieuseté

Après 11 mois de restriction, la détresse et les problèmes d’ordre psychologique ont pris beaucoup d’ampleur partout au Québec. Au même moment, il y a un manque criant de psychologues. Mais plusieurs problèmes, plusieurs professionnels! Alors, divers professionnels de la santé mentale peuvent vous aider. Afin de vous aider à choisir la bonne personne en cas de besoin, voici le rôle que chacun ou chacune peut prendre dans ce contexte. 

Le psychiatre

Le psychiatre est un médecin spécialiste de la santé mentale, membre du Collège des médecins du Québec. Il peut évaluer l’état de santé mentale et physique du patient dans le but de diagnostiquer les problèmes de santé mentale et de trouver le traitement le plus approprié pour la personne. Pour avoir un rendez-vous avec un psychiatre, il faut obtenir la référence d’un médecin ou le rencontrer dans un établissement hospitalier dans le cadre d’une urgence. 

Le psychologue

Le psychologue détient un doctorat qui lui permet d’évaluer le fonctionnement psychologique ainsi que la santé mentale d’un individu et de pratiquer un traitement par la psychothérapie. Pour obtenir le titre de psychologue, il doit être membre de l’Ordre des psychologues du Québec. Il y a des psychologues dans les écoles, dans les CLSC, dans les hôpitaux, dans les centres jeunesse et dans plusieurs ressources communautaires. Pour vous aider à trouver un psychologue en pratique privée, vous pouvez faire une demande de référence à l’ordre des psychologues du Québec. 

Le psychothérapeute

La pratique du psychothérapeute est encadrée par l’Ordre des psychologues du Québec depuis 2012. Le psychothérapeute est un professionnel de la santé mentale qui est déjà membre d’un autre ordre professionnel et qui a fait des études supplémentaires pour obtenir les compétences nécessaires lui permettant de pratiquer la psychothérapie. Il doit obtenir un permis de psychothérapeute auprès de l’Ordre des psychologues du Québec. Tout comme les psychologues, on retrouve les psychothérapeutes dans le réseau public comme dans le privé. 

L’infirmière en santé mentale et en psychiatrie

En plus d’être présente dans le milieu hospitalier, cette infirmière clinicienne est de plus en plus présente en première ligne. Il n’est donc pas rare que les cliniques de médecine familiale aient des infirmières spécialisées en santé mentale à leur disposition. Ces professionnelles sont habilitées à évaluer l’état de santé mentale, à intervenir et à favoriser l’accessibilité aux services adéquats pour le patient. Elles sont membres de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec et peuvent pratiquer la psychothérapie si elles répondent aux exigences de l’Ordre des psychologues du Québec pour l’obtention du permis. 

Le travailleur social

Le travailleur social devient membre de l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec après une formation universitaire. Les travailleurs sociaux ont divers cadres de travail, et leurs tâches se font en fonction du secteur dans lequel ils œuvrent. En santé mentale, le travailleur social s’impliquera dans l’évaluation du fonctionnement social, l’accompagnement, la référence, le soutien, la défense des droits, la représentation ainsi que la mobilisation de ressources personnelles et de ressources sociales. Le T.S. peut pratiquer la psychothérapie s’il répond aux exigences de l’Ordre des psychologues du Québec et qu’il détient le permis de pratique de la psychothérapie. On peut le retrouver dans tous les secteurs publics, communautaires et privés.

Le psychoéducateur

Le psychoéducateur intervient auprès de personnes aux prises avec des difficultés d’adaptation se manifestant sur le plan comportemental dans leurs différents milieux de vie. Dans le cadre de son travail, il évalue différentes problématiques et propose des solutions propres aux besoins de chacun des individus à qui il vient en aide. Il devient membre de l’Ordre des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec après une formation universitaire. Il peut pratiquer la psychothérapie s’il répond aux exigences de l’Ordre des psychologues du Québec. On le retrouve surtout dans tous les secteurs publics ainsi que dans le communautaire et le privé.

Le conseiller en orientation

Le conseiller en orientation prend une place importante auprès de la population. En plus d’offrir des services d’orientation, il s’intéresse aux problèmes de réinsertion, d’adaptation, de réorientation, de retour au travail ou aux études, de développement professionnel et même de planification de la retraite. Il est membre de l’Ordre des conseillers et conseillères en orientation du Québec. Certains d’entre eux offrent de la psychothérapie et sont membres de l’Ordre des psychologues du Québec à titre de psychothérapeutes. On le retrouve beaucoup dans le secteur de l’éducation et des services de réinsertion au travail. Il est possible de le trouver dans le secteur privé.

Cette courte liste des principaux professionnels de la santé mentale permet non seulement de distinguer les rôles de chacun, mais aussi de constater qu’il y a plusieurs professionnels habilités à répondre aux besoins de la clientèle.

Il est important de s’assurer de l’adhésion de ces professionnels à un ordre professionnel qui atteste que cette personne détient la compétence nécessaire à sa pratique, qu’elle poursuit une formation continue obligatoire et qu’elle est soumise à des inspections de la part de son ordre professionnel. Ainsi, vous vous assurez que l’évaluation de votre professionnel mènera à des services qui conviennent ou aux références qui s’imposent.

 

Line Lacaille, Psychothérapeute, travailleuse sociale

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *