Société
10:41 4 février 2020 | mise à jour le: 4 février 2020 à 10:41 temps de lecture: 3 minutes

Le yoga: la révélation d’Amélie Beaumont

Le yoga: la révélation d’Amélie Beaumont
Amélie Beaumont a fondé, avec son conjoint, Yoga Fitness en septembre 2013. (Photo gracieuseté)

SANTÉ. La vie moderne actuelle laisse très peu de place aux moments où une personne peut se recentrer sur elle-même et prendre une pause. Une situation dans laquelle l’ancienne journaliste à Radio-Canada, Amélie Beaumont, se retrouvait trop souvent avec son métier stressant et le tourbillon de la vie qui prenait le dessus.   

«J’ai essayé le yoga pour la première fois il y a 12 ans, à Toronto. Je cherchais une activité qui me permettrait de prendre un temps d’arrêt, de me ressourcer et de me retrouver dans le moment présent. J’ai décidé de suivre un cours de hot yoga et ça a été une révélation instantanée. Je me souviens d’être sortie de la séance avec beaucoup d’énergie. Le yoga, c’est comme une station d’essence. Tu y vas et tu fais le plein d’énergie», affirme la femme de 38 ans.

Amélie Beaumont donne également des cours de yoga aux personnes atteintes de sclérose en plaques. (Photo gracieuseté)

Bienfaits multiples

Selon la spécialiste du yoga, qui a suivi plus d’une dizaine de formations, l’activité est complète parce qu’elle est aussi bonne physiquement que mentalement. «La littérature scientifique confirme qu’il y a d’énormes avantages à pratiquer la discipline. Ça permet d’améliorer la flexibilité et le yoga peut aider à régler des problèmes de dos et même aider à faire perdre du poids avec une diète appropriée. Comme le yoga et une forme de méditation et travaille beaucoup la respiration, je crois également qu’il aide énormément à abaisser le stress et à prévenir une éventuelle dépression. Je dis souvent que c’est le meilleur antidépresseur qui existe.»

Une nouvelle aventure

À l’âge de 30 ans, le yoga occupe tellement une place importante dans la vie de la journaliste qu’elle décide de lâcher son emploi pour lancer l’entreprise Yoga Fitness avec son conjoint Martin Ouellet. «C’est la meilleure décision que j’ai prise de ma vie. Je voulais faire une différence dans la vie des autres et je voulais démocratiser le yoga. Finalement, je pense que même si j’ai adoré mon travail de journaliste, je voulais créer ma propre histoire au lieu d’écrire celle des autres.»

Les aînés sont une clientèle de plus en plus nombreuse au yoga. (Photo gracieuseté)

Clientèle variée

Même si les femmes demeurent la majorité de sa clientèle, la propriétaire de trois centres de yoga affirme que le temps où le yoga était perçu comme une activité réservée aux femmes est révolu. «Les hommes constituent 40% de ma clientèle et je sens que le yoga est de plus en plus populaire. Il y a également beaucoup d’aînés qui commencent à pratiquer la discipline. Il n’est jamais trop tard. C’est ça qui est plaisant avec le yoga, il n’y a pas de compétition ou de comparaison, tu y vas à ton rythme. C’est simplement une activité qui te fait vieillir en santé», termine l’entrepreneure.

La page Facebook de l’entreprise: www.facebook.com/yogafitness.corpo/

Les hommes sont également rendus des adeptes réguliers du yoga. (Photo gracieuseté)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *