Société
16:24 2 novembre 2018

Un nouveau marché pour les brasseurs

JUSTICE. Avec la légalisation de la marijuana au Canada à la mi-octobre il se brasse de bonnes idées jusque dans le domaine de la bière… au cannabis.

«Yanick Charette affirme : «Déjà, si les opportunités de vente sur le marché noir sont diminuées, la légalisation sera réussie».

(Photo – Deposit Photos)

Le Dr Sylvain Charlebois, professeur en distribution et politiques agroalimentaires à l’Université Dalhousie en Nouvelle-Écosse, affirme que plusieurs études démontrent qu’une partie des consommateurs serait prête à substituer leur verre de bière ou d’alcool pour une sauce ou une huile à base de cannabis sur leur spaghetti, la curiosité l’emportant. Il faudra attendre octobre 2019 pour la légalisation de produits comestibles infusés de cannabis au pays.

Si l’industrie de la restauration compte profiter de la situation, bon nombre de fournisseurs de bière s’en inquiètent et veulent intéresser une nouvelle clientèle et du même coup éviter une perte de parts de marché. Du nombre, Molson-Coors, la filiale canadienne du brasseur américain, a annoncé la création d’une coentreprise avec The Hydropothecary Corporation (HEXO) fondée à Gatineau en 2013. Le premier mandat  de cette entreprise, dont le nom officiel sera connu prochainement, sera de se démarquer dans le domaine du cannabis.

Sylvain Charlebois indique que les brasseurs le savent très bien. Dans quelques États américains, certains ont vu leurs ventes chuter de 20% à 25% peu de temps après la légalisation du cannabis. «Dans le cas de la bière, sa teneur élevée en sucre permet de masquer facilement le goût amer du cannabis.» Le professeur y voit une opportunité d’affaires.

Une enquête pancanadienne incluant le Québec, réalisée en août 2017 auprès de 1087 personnes, indiquait que 46% étaient favorables à l’achat de produits alimentaires infusés de marijuana. Les pâtisseries venaient en tête (46%) des produits comestibles suivis de tout autre produit prêt à consommer (27%). 

Alain Couillard


Distribution: 46 175 exemplaires. Le territoire desservi par le journal L'Actuel comprend les secteurs de Duberger-Les Saules, Lebourgneuf, Loretteville, Neufchâtel, Saint-Émile, Des Châtels, Val-Bélair, Vanier et Wendake. Pour joindre la rédaction de l’Actuel: 418-840-1472 poste 403.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette