Société
21:23 29 novembre 2018

Vers une meilleure gestion des déchets en milieu scolaire?

RECYCLAGE. Selon une étude réalisée en 2015, les écoles primaires et secondaires de la Communauté métropolitaine de Québec sont les cancres de la récupération des déchets avec un taux moyen de récupération de 11%. Depuis, la CMQ tente d’instaurer des bonnes pratiques et vient de lancer un projet-pilote dans dix écoles visant à améliorer la récupération des déchets.

Des formations sur la récupération des déchets sont données en milieu scolaire.

(Photo Métro Média – Perrine Gruson)

Comme le problème principal identifié est la mauvaise gestion des contenants recyclables qui se retrouvent souvent à la poubelle, la CMQ met en œuvre un projet-pilote dans dix écoles de son territoire afin de contrer le problème. Les raisons des piètres performances évoquées lors de l’étude sont multiples, mais les principales seraient le rinçage des contenants, le manque de ressources humaines et le service municipal restreint ou inadapté.

«Jette pas ça»

À l’aide d’une campagne d’information et de sensibilisation intitulée «Jette pas ça», la CMQ veut enseigner aux élèves qu’un contenant vide peut être recyclé, même s’il ne peut pas être rincé pour diverses raisons lors des collations ou du lunch.

À la fin de l’année scolaire 2018-2019, une caractérisation des matières résiduelles permettra de mesurer les effets de cette campagne. Aussi, deux méthodes d’intervention seront testées et documentées. Les résultats seront diffusés auprès de l’ensemble des écoles et, en fonction des résultats, cette démarche pourrait être reproduite dans d’autres écoles du territoire.

Pour le niveau primaire, les six écoles du projet pilote sont : Freinet, Sacré-Cœur, Saint-Jean-Baptiste, Montagnac, Saint-Laurent et Vision Saint-Augustin. Pour le niveau secondaire, les écoles sont : La Courvilloise, Charlesbourg, Joseph-François-Perrault et La Cité.

Les élèves ont écouté religieusement la formation donnée par Barbara Genest.

(Photo Métro Média – Perrine Gruson)

Changer les habitudes des élèves, un contenant à la fois

L’école secondaire Joseph-François-Perreault est au palmarès des plus mauvais résultats en récupération des déchets et fait donc partie du projet-pilote de sensibilisation et de formation.

Les élèves  de l’école secondaire de la rue Saint-Jean ont donc pu bénéficier de la formation offerte par la CMQ. En 30 minutes, Barbara Genest, formatrice et directrice  de Québec’ERE, un organisme sans but lucratif qui promeut l’environnement et le développement durable, doit les intéresser à la cause environnementale et leur faire changer leurs habitudes. Elle ne commence pas avec le dos de la cuillère: «quelle note pensez-vous que votre école a reçue concernant la récupération des déchets?», les interroge-t-elle. À l’annonce du maigre 11% obtenu, certains élèves sont stupéfaits. La directrice de l’organisme les rassure en leur disant que ce n’est pas de leur faute, qu’il n’y a rien de pire que la gestion des contenants.

Pas obligés de rincer

Une poubelle jaune pour les contenants multicouches vides fera désormais partie du tri des déchets dans leur école. Les contenants multicouches sont ces berlingots de lait ou encore les boîtes de jus qui contiennent des couches de plastique au milieu de l’emballage de carton, ce qui, comme l’explique Mme Genest aux élèves, permet d’imperméabiliser. La grande chose à retenir pour ces jeunes, c’est que les contenants peuvent être récupérés sans être rincés. Les élèves sont invités à gratter leurs contenants et à les boire ou les finir au maximum, mais contrairement à la maison, pas besoin de rinçage.

Un groupe auquel elle donnait la formation s’est insurgé du fait de mettre les pailles dans la poubelle, en lien avec le sujet des pailles qui envahissent la planète de plastique qui avait fait beaucoup jaser. «Je voulais leur expliquer que la paille est un symbole [du fléau du plastique sur l’environnement]», indique la formatrice qui a eu un important travail de compréhension à faire.

Perrine Gruson


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette