Société
12:00 24 septembre 2018

Salon FADOQ 50+

AÎNÉS. Bien qu’elle existe depuis près d’un demi-siècle, la Fédération de l’âge d’or du Québec puise encore aujourd’hui son importance dans les réalités sans cesse changeantes de la population. Toutefois, cette évolution n’est pas de tout repos, car il faut s’y adapter.

Pour sa 7e édition, le Salon FADOQ 50+ se tiendra du 28 au 30 septembre prochain, au Centre de Foires d’Expocité.

(Photo gracieuseté)

Créée en vue de combattre l’isolement, l’insécurité, l’inactivité et l’inutilité des personnes âgées, la FADOQ se dédie à l’amélioration de la qualité de vie de ses 500 000 membres, âgés de 50 ans et plus.

Rosaire Roy, président du conseil régional du réseau FADOQ Québec-Chaudières-Appalaches, énumère plusieurs nouveautés au sein de son regroupement qui compte quelque 90 000 membres, en provenance de 168 clubs.

Des actions concrètes

Avec les pourparlers gouvernementaux concernant la possibilité d’augmenter la participation des aînés au marché du travail, le regroupement a lancé, en 2016, le programme maind’oeuvre50+.com, pour faciliter la vie des employeurs à trouver de la main-d’œuvre et vice-versa.

La FADOQ s’est également beaucoup diversifiée en matière de loisirs, elle qui travaille de concert avec des clubs bénévoles. L’objectif est de les alléger de la lourdeur administrative avec laquelle ils doivent composer, afin de leur offrir plus de temps pour axer leurs opérations sur le divertissement des personnes âgées.   

Aussi, le programme «Dans la peau d’un aîné» a été créé en vue de contrer le phénomène discriminatoire qu’est l’âgisme. En groupe, les gens sont appelés à vivre des situations qui les sensibilisent au vieillissement.

Un salon pour les aînés

Pour sa 7e édition, le Salon FADOQ 50+ se tiendra du 28 au 30 septembre prochain, au Centre de Foires d’Expocité.

«Depuis une quinzaine d’années, on remarque que les enfants sont loin de leurs parents et de leurs grands-parents et qu’ils n’ont pas vraiment le temps de les visiter. Le salon est justement une belle occasion de revoir leurs préoccupations, de s’asseoir tous ensemble et d’en discuter», indique M. Roy.

L’entrée gratuite donne donc accès aux 265 kiosques de produits et de services sur place, auxquels les aînés pourront se renseigner sur la santé, les finances, l’immobilier, les loisirs, et l’emploi. M. Roy souligne entre autres choses la possibilité de procéder à des tests de conduite à l’aide d’un simulateur fourni par la Fondation CAA-Québec, en plus d’assister à une quarantaine de conférences animées par des personnalités connues, comme Patsy Gallant, Josée Boudreault et Marcel Bouchard. 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *