Société
20:00 18 décembre 2016

L’Archidon fait oublier les soucis le temps d’un repas

ENTRAIDE. Un moment de bonheur et de réconfort autour d’un rare bon repas chaud, voilà ce que près de 250 personnes démunies sont venues chercher en s’attablant dans le cadre du 4e Archidon. L’activité était organisée à l’heure du lunch, dimanche, à la succursale de Sainte-Foy de la microbrasserie Archibald.

Pour l’occasion, les participants ont quitté le décor habituel de la soupe populaire de Lauberivière, pour se rendre au restaurant du boulevard Duplessis à bord d’autobus nolisés du RTC. Les convives ont été accueillis et servis par une quinzaine de personnalités de la région de Québec. Parmi celles-ci, on retrouvait l’archevêque Mgr Cyprien Lacroix, le ministre fédéral de la Famille Jean-Louis Duclos, le chef Jean Soulard, ainsi que plusieurs vedettes médiatiques.

Fidèle bénévole de ce rendez-vous des fêtes, le maire de Québec, Régis Labeaume, a dû déclarer forfait à la dernière minute pour des raisons personnelles. Son attaché politique, Paul-Christian Nolin, était sur place pour représenter son patron et la Ville.

Comme le veut la tradition instaurée en 2013, quelques jours avant Noël, l’équipe d’Archibald s’allie à de généreux partenaires pour offrir un chaleureux repas aux gens dans le besoin. Ce moment privilégié leur permet d’oublier les soucis du quotidien, le temps de partager un repas réconfortant, dans une ambiance festive.

«Chaque année, c’est devenu un devoir de procurer à des gens dans le besoin un petit moment de bonheur à l’approche de la période des fêtes. Certains visages reviennent à chaque année, signe que leur situation ne s’améliore pas. Mais, on sent que ça leur fait du bien d’être reçu et gâté. Ça met un baume sur leur réalité précaire. Égoïstement, pouvoir leur servir un repas assaisonné d’un peu d’espoir, ça rend tout le monde heureux et moi le premier», commente François Nolin, copropriétaire des microbrasseries Archibald et instigateur de ce geste altruiste.

Les assiettes distribuées étaient copieusement garnies de dinde, jambon, pâté à la viande, légumes et purée de pommes de terre. Le tout était précédé d’un potage aux légumes et suivi de la traditionnelle bûche comme dessert. Offert gratuitement, le repas était agrémenté par la musique d’un groupe installé sur scène.

1$ par burger pour Lauberivière

À ce repas gratuit servi aux démunis de Québec s’ajoute une campagne menée pendant tout le mois de novembre dans les restaurants Archibald. Ainsi, durant cette période, 1$ par burger vendu était versé dans un fonds pour Lauberivière. Les clients étaient également invités à faire un don de 1$ lors de leur visite dans les deux restaurants de Québec. La somme amassée a été ajoutée au chèque de 8500$ remis à la suite de L’Archidon.

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *