Société
01:43 13 juin 2016

Quand les chiens amènent leurs humains en croisière

TOURISME. Le meilleur ami de l’homme n’est pas toujours accueilli à bras ouverts quand il s’agit de tourisme, à Québec du moins. Annick Marchand, propriétaire de la boutique Chien mondain à Sillery, a bien l’intention de faire changer les choses avec la croisière qui a du chien. Résultat: Scarlett, Charlie, Bamba, Dolcemio, Pantoufle et Ringo étaient rois à bord du AML Louis Jolliet en ce frisquet dimanche.

En tout, c’est 150 chiens accompagnés de leurs humains – 202 au total – qui sont monté à bord du bateau pour une croisière d’une heure et demie pendant laquelle défilé de mode canine, toilettage et parcours Fitpaw étaient proposés. L’événement, qui en est à sa deuxième édition, fait partie des rares activités touristiques auxquelles les chiens sont admis.

«Puisque le nombre de chiens au Québec a franchi le cap du million, il devient évident que les activités urbaines avec son complice canin sont en demande croissante. Il faut que quelqu’un commence quelque part», croit Annick Marchand.

Précurseure

Sauf que c’est tout un défi que s’est lancé la propriétaire de la boutique Chien mondain. D’abord, le Québec est bien loin d’être à l’avant-garde en ce qui concerne le tourisme canin et ensuite, Anick Marchand se spécialise dans les activités urbaines, loin du domaine sportif qui accueille plus volontiers et plus naturellement Fido. «Il faut travailler fort et savoir oser. On s’est dit on va créer cet événement-là. Il n’y en a pas de pareil en Amérique du Nord», avance Mme Marchand.

Elle prend pour modèle l’Europe, continent qui fait la place belle au meilleur ami de l’homme. «En Europe, ça fait très longtemps qu’ils ont le droit d’amener leurs animaux dans la plupart des restaurants. Ici c’est interdit pour des raisons compréhensibles, mais sur nos terrasses, on commence à en voir. Il y en a deux ou trois qui permettent les chiens sur la rue Maguire, près de la boutique. Je sens depuis trois ans que des changements se sont faits. On voit des hôtels qui acceptent les chiens. Les commerçants commencent à comprendre qu’il y a un marché: les gens ne veulent pas faire garder leur chien, ils veulent l’amener, c’est un membre de la famille. J’imagine qu’en Europe, il y a eu quelqu’un comme moi qui a organisé des activités et à un moment donné, le mouvement suit.»

Clients satisfaits

Ce n’est pas les chiens qui vont se plaindre des efforts d’Annick Marchand pour les faire sortir. Les passagers canins se sont tous comportés comme des marins confirmés doublés de convives bien élevés pendant la croisière. De quoi enchanter les humains les accompagnant.

«J’ai parfois été obligée de faire garder mon chien. C’est génial de pouvoir l’amener et de voir d’autres chiens», s’enthousiasme Priscille Martel dont le beau Dolcemio a profité abondamment des bouchées offertes aux passagers canins.

Même son de cloche du côté de Mélanie Dionne et de la fille Julia. Toutes deux en étaient à leur première croisière avec leur petit chien. «J’ai adoré ça», lance Julia. Sa mère abonde dans le même sens. «J’ai beaucoup apprécié, on a rencontré des gens le fun. J’ai été surprise de constater que c’était familial. C’était vraiment plaisant avec toutes sortes de monde et toutes sortes de chiens. C’est certain qu’on va répéter l’expérience l’an prochain», assure la maman.

En fait, le duo a tellement apprécié la croisière que la jeune Julia est descendue du bateau avec un cadeau de taille pour son anniversaire qu’elle fêtera le week-end prochain: un nouveau chien. Le Refuge CAD, qui était de la partie avec quatre chiens à adopter, a trouvé preneur avec Mélanie et sa fille qui hébergeront Bamba pour deux semaines avant de l’adopter définitivement, si le petit Charlie n’y voit pas d’inconvénients.

En vacances avec Pitou

-Pour en savoir plus sur les activités touristiques qui acceptent les chiens: http://www.partoutavecmonchien.com.

-Un projet-pilote instauré le 20 mai dernier permet aux chiens de fréquenter trois parcs gérés par la SÉPAQ dont le Parc national de la Jacques-Cartier.

-Les sites spécialisés comme Tripadvisor ou Expedia comportent des outils de recherches permettant de trouver des hôtels acceptant les chiens.

Pour suivre les projets d’Annick Marchand: http://www.facebook.com/ChienMondainQC/

Québec Hebdo

Thaïs Martel


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette