Société
17:23 6 juin 2016

La culture en 2016: une politique à dessiner

CONSULTATION. Le ministère de la Culture et des Communications (MCC) a lancé lundi sa tournée des régions en vue du renouvellement de la politique culturelle du Québec. La Capitale-Nationale a lancé le bal des consultations publiques, avec une quinzaine d’interventions prévues afin d’attirer l’attention du gouvernement sur des enjeux à prendre en considération pour favoriser le rayonnement de la culture dans la Belle Province.

«On entame un exercice pour renouveler la politique culturelle du Québec de 1992. Comme je dis toujours, on ne veut pas jeter le bébé avec l’eau du bain – la politique de 1992 a donné beaucoup de résultats pour le milieu culturel –, mais en même temps, elle a besoin d’être actualisée», a déclaré le ministre Luc Fortin, mettant ainsi la table à une démarche publique qui s’échelonnera jusqu’au 22 août.

La politique de 1992, intitulée Notre culture, notre avenir, cherchait à couvrir les domaines des arts, des lettres, du patrimoine et des industries culturelles, tout en s’ouvrant à des questions de langue française et du rôle de l’école, notamment. Aujourd’hui, c’est à une vision plus large encore qu’en appelle le MCC, qui souhaite inscrire la culture dans une perspective de développement durable et de maillage avec d’autres domaines (santé, environnement, urbanisme…).

Cela, en tenant compte de l’évolution des habitudes et pratiques culturelles depuis 25 ans, de même que des réalités démographiques, linguistiques et contextuelles qui dessinent le Québec d’aujourd’hui. Mondialisation, révolution numérique, mouvements migratoires, vieillissement de la population…: autant d’enjeux qui se reflètent dans la fréquentation ou la consommation de produits culturels.

«Ce qu’on veut, a donc poursuivi le ministre Fortin en s’adressant à une quarantaine de participants rassemblés à la chapelle de l’Amérique francophone, c’est vous entendre pour déterminer quelles sont les grandes orientations que cette nouvelle politique devrait contenir.» À la lumière des mémoires déposés, des témoignages et des interventions, le gouvernement écrira un «nouveau chapitre culturel pour le Québec».

Au micro

Au programme de cette première journée de consultations publiques, 16 mémoires déposés devaient faire l’objet d’une présentation sommaire par leurs signataires. La Ville de Québec a brisé la glace avec l’intervention de Julie Lemieux et Rhonda Rioux.

La vice-présidente du comité exécutif et la directrice du service de la culture et des relations internationales ont tout particulièrement insisté sur le rôle accru que devrait jouer le MCC auprès des bibliothèques, en prévoyant des montants spécifiques pour les projets de nouvelles infrastructures, de réaménagement et d’animation.

Une politique nationale en matière de patrimoine religieux, un meilleur soutien – financier et administratif – auprès des résidents d’arrondissements historiques et plus de pouvoirs octroyés aux municipalités pour gérer culture et patrimoine à domicile ont également été mis en exergue par les deux représentantes.

Interventions prévues au programme

– Ville de Québec

– Conseil de la culture des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches

– Action patrimoine

– Fiducie du patrimoine culturel des Augustines et Monastère des Augustines

– En piste, Regroupement national des arts du cirque

– Centre de valorisation du patrimoine vivant

– Guilde des musiciens et musiciennes du Québec

– Association nationale des éditeurs de livres

– Forum jeunesse de la région de la Capitale-Nationale

– L’Institut canadien de Québec

– Alliance pour la sauvegarde du site patrimonial de Sillery

– Mélanie Carrier (à titre personnel)

– Union des artistes

– Marcel Barthe (à titre personnel)

– Théâtre du Trident

– Robert Bergeron (à titre personnel)

– Théâtre de l’imagerie (témoignage)

Les mémoires peuvent être déposés auprès du MCC jusqu’au 26 août. Après cette date, ils seront rendus publics. Pour prendre la parole lors des consultations, l’inscription est obligatoire.

Québec Hebdo

Viviane Asselin


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette