Société
16:09 12 juillet 2016

Le 802, Saint-Joseph Est brille à nouveau

DÉVELOPPEMENT. La famille du bijoutier qui a occupé le 802, Saint-Joseph Est au début du siècle dernier se réjouit de voir le bâtiment reprendre du lustre avec le dévoilement ce mardi de sa nouvelle apparence.

D’ici l’automne, La Champagnerie ouvrira ses portes dans le bâtiment qui avait été laissé à l’abandon depuis plusieurs années, au coeur de Saint-Roch.

Tous les travaux d’aménagement du futur commerce épicurien restent à faire, note Valentin Van Beek de La Champagnerie, qui estime néanmoins pouvoir commencer à «démystifier le champagne» à compter de septembre avec une fine cuisine et des dégustations de bulles.

Revitalisation

Les travaux pour revamper la façade de l’immeuble ont nécessité un investissement de 1,4M$, indique Jean Campeau de GM Développement. Pour lui, il n’était pas question de «faire de l’argent» avec le projet, mais plutôt de «continuer la revitalisation» du secteur. La prochaine étape passe selon lui par l’ajout de logements dans le secteur.

Cette rénovation est un immense soulagement pour la famille du bijoutier Omer Rousseau, qui a occupé le bâtiment avant qu’il ne devienne la tabagie que plusieurs ont vue dépérir au cours des dernières années. Pour la fille du bijoutier, Colette Rousseau, le voir ainsi «brisait le coeur». Avec sa soeur Rose-Alma, la dame raconte y avoir travaillé jusqu’à sa vente, après la mort tragique de leur père. La petite-fille du bijoutier, Martine Lachance, se dit quant à elle soulagée de voir la bâtisse encore debout.

Une autre tranche d’histoire sera par ailleurs commémorée avec l’installation d’une plaque honorifique au nom de Charles-Eusèbe Dionne qui a habité le 802, Saint-Joseph Est peu après sa construction, au milieu des années 1800.

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *