Société
21:50 5 novembre 2016

Contes et Pères réunit cinq papas dans un projet d’écriture

LITTÉRATURE. Le désir de prendre part à une activité unique pour les pères, de mettre leur imaginaire débordant au service de la promotion de la lecture et, surtout, de témoigner d’un amour inconditionnel pour leurs enfants, voilà les traits de caractère qui unissent Martin Bélanger, François Darveau, Patrick Gosselin, Éric Rouleau et Guillaume Tremblay. Ils ont mis leurs talents à contribution dans la publication d’un recueil de contes.

Après un travail de recrutement et de mise en commun des futurs auteurs de plus d’un an et quelque six semaines de rédaction intensive, à travers les occupations de chacun, le résultat est la parution de Contes et Pères. Cette première mouture, qui a aussi permis de tisser des liens d’amitié entre cinq pères qui ne se connaissaient pas, pourrait s’avérer le début d’une série. Devant le succès obtenu, il n’est pas exclu qu’une telle expérience soit répétée.

La démarche a été supervisée par le Centre universitaire intégré en santé et services sociaux (CIUSSS) de la Capitale et l’organisme Le Cœur à lire, avec l’appui de la bibliothèque Paul-Aimé-Paiement. Rare activité destinée spécifiquement aux pères, elle visait deux objectifs principaux. D’abord, reconnaître l’importance du rôle des pères dans le développement de leurs enfants et leur intérêt à en assumer une responsabilité croissante. Ensuite, éveiller le goût de la lecture chez les tout-petits.

«Ce recueil de contes est le résultat du travail réalisé par cinq pères soucieux d’offrir le meilleur d’eux-mêmes. Cinq papas à la créativité débordante et à la persévérance exemplaire. Chaque conte est unique et chacun a su y apporter sa couleur et sa personnalité. Nous souhaitons que ce projet soit autant un outil d’éveil à la lecture qu’à l’écriture et qu’il puisse voyager librement au fil du temps», ont fait savoir Mario Duchesne et Françoise Paradis.

Lui est en quelque sorte l’initiateur du projet collectif ayant mené à l’édition de Contes et Pères. Organisateur communautaire au CLSC La Source, M. Duchesne ne cache pas sa satisfaction de voir aboutir une idée personnelle, qui commença à germer tranquillement, presque secrètement. Jusqu’au jour où vint le passage à l’action par le partage de sa vision. En cours de route, il a été aidé par une précieuse collaboratrice. Car, c’est grâce à celle qui est formatrice chez Le Cœur à lire, que le rêve a pu se réaliser et que le concept a pu prendre vie.

Expérience enrichissante

Pour les cinq auteurs, tous originaires de Charlesbourg et les alentours, le projet aura été une réussite, aussi bien sur le plan de l’estime de soi que sur celui des relations avec leur progéniture. On sentait très bien cette fierté réciproque des papas envers le produit final et des familles envers ceux qui ont contribué au succès de l’aventure. Les retombées sont indéniables.

«L’expérience a été très enrichissante, notamment de voir s’épanouir l’imaginaire des enfants que j’ai intégrés à l’écriture de mon conte. Ça m’a permis de mieux les connaître par le biais de leurs champs d’intérêt et de leur monde fantastique», témoigne Patrick.

«Moi, j’ai embarqué dans le projet avec l’intention de laisser une marque pour plus tard, tout en servant d’exemple. Je voulais démontrer que dans la vie tout est possible, même s’il faut sortir de sa zone de confort pour s’accomplir», renchérit Éric.

On peut dire mission accomplie!

Cinq pères, six contes

L’aventure de cinq pères impairs – collectif

Les enfants de la forêt – Éric Rouleau

Jack et le dragon – François Darveau

L’arbre à Qua-Ly-T – Guillaume Tremblay

L’étoile polaire – Martin Bélanger

La petite Charlotte qui ne voulait pas dormir – Patrick Gosselin

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *