Société
18:30 6 novembre 2016 | mise à jour le: 6 novembre 2016 à 18:30 temps de lecture: 3 minutes

Hommage aux Beauportois qui ont donné leur vie lors des grands conflits

CÉRÉMONIE. Comme le veut la tradition qui remonte au temps où Beauport était une ville, le jour du Souvenir a été commémoré à l’avance, dimanche, au pied du cénotaphe installé dans le jardin du bureau d’arrondissement de l’avenue Royale. Dignitaires et militaires présents ont rendu hommage aux combattants beauportois ayant participé aux deux grandes guerres mondiales, à la guerre de Corée, ainsi qu’aux conflits en Iraq et en Afghanistan, sans oublier les diverses missions de l’ONU.

Parmi les participants très attentifs aux premières loges de la cérémonie annuelle se trouvait un ancien soldat pour qui le devoir de mémoire reste primordial. Pour rien au monde, le caporal Roland Boutot, membre du Royal 22e Régiment, n’aurait manqué ce rendez-vous automnal. Représentant les vétérans ayant participé à la guerre de Corée, il a lui-même survécu à ce conflit malgré de graves blessures subies sur le champ de bataille le 5 juillet 1951.

«J’ai reçu trois balles à la hanche. Ça m’a passablement amoché. Je suis venu à bout de m’en remettre grâce à une combinaison de bons soins, de médicaments antidouleurs et, surtout, de désir de vivre», raconte M. Boutot, qui se déplace à l’aide d’une canne et écoule ses vieux jours dans une relative autonomie au Faubourg Giffard.

Beau temps, mauvais temps, les cérémonies du jour du Souvenir à Beauport sont un incontournable pour cet octogénaire qui garde un esprit vif. «J’aime revenir chaque année. Ça permet de se rappeler des souvenirs et de retrouver la camaraderie des troupes. C’est d’autant plus important de profiter de ces retrouvailles, parce que chaque fois on est moins nombreux. Plusieurs vétérans se sont éteints cette année. Ça me fait beaucoup de peine», confie M. Boutot avant le début de la commémoration.

Président d’honneur

La cérémonie 2016 s’est déroulée sous la présidence d’honneur du lieutenant-colonel Henri Levasseur, retraité des Forces canadiennes depuis avril 2015. Au cours de sa carrière, il a notamment cumulé plus de 4500 heures de vol aux commandes de divers hélicoptères, en soutien aux opérations de l’armée, aussi bien lors de déploiements internationaux que pour des opérations de recherche et sauvetage.

Celui qui a servi à la base militaire de Valcartier et comme officier d’état-major au sein de l’OTAN, demeure très engagé dans la communauté. Il occupe, entre autres, les fonctions de : président de l’Escadre 302 Québec de l’Association de l’aviation royale canadienne; aide de camp honoraire du lieutenant-gouverneur du Québec; et officier du protocole du conseil Laval 2721 des Chevaliers de Colomb à Québec.

La matinée s’est terminée par une parade militaire formée par des membres du 35e Régiment des transmissions de Beauport, ainsi que des corps de cadets 376 Collège de Beauport et de l’Escadron 630 Rotary Beauport. Le déploiement était sous le commandement du capitaine Laurent Aubry.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *