Société
23:11 3 février 2017 | mise à jour le: 3 février 2017 à 23:11 temps de lecture: 3 minutes

Attentat à la mosquée : Dernier adieu émouvant aux victimes

FUNÉRAILLES. Près de 4000 personnes étaient présentes cet après-midi au Centre des congrès de Québec afin de rendre un dernier hommage à Mamadou Tanou Barry, Ibrahima Barry et Azzeddine Soufiane, les trois autres victimes de l’attentat de dimanche dernier.

Justin Trudeau et Régis Labeaume arrivant à la commémoration.

PC

Un visage très diversifié de Québec était présent afin de réitérer son soutien aux victimes de l’attentat. Les musulmans étaient visiblement émotifs pendant la prière qui précédait la cérémonie. Ils étaient invités à se recueillir avant que les discours officiels ne débutent.

Traduit en arabe, en anglais et en français, les mots de l’Imam Hussein Guillet se voulaient rassembleurs et porteurs d’espoir. L’imam a rappelé les valeurs d’égalité partagée par tous les Québécois. « Nous avons choisi ce pays et nous voulons qu’il nous choisisse. Nous avons droit aux mêmes droits que tous, pas plus pas moins et nous avons les mêmes devoirs, pas plus pas moins. »

Des discours acclamés

Quelques-uns des dignitaires présents ont ensuite pris la parole, soulignant les valeurs canadiennes d’ouverture à l’autre. Les discours du Premier ministre Justin Trudeau et du maire de Québec Régis Labeaume ont reçu un accueil chaleureux chez les nombreuses personnes rassemblées. Une ovation a été réservée au Premier ministre du Québec Philippe Couillard, alors qu’il a réapproprié la signification religieuse aux termes comme Allahu Akbar (Dieu est grand) qui sont souvent « associés au terrorisme et à la violence dans les médias, les films ou les discours ».

La population encore au rendez-vous

Une fois de plus, la population de Québec a répondu à l’appel en grand nombre. « Je suis présent ici avec ma femme afin d’honorer et perpétuer leur mémoire. Il y a un élan de solidarité très touchant envers la communauté musulmane, que ce soit des témoignages d’inconnus dans la rue ou venant de collègues de travail. C’est très réconfortant », explique Adil Belmin, membre de la communauté musulmane de Québec.

« Quand on a de la joie, on rit avec eux et quand on a de la peine, on pleure avec eux. Je suis ici pour montrer que nous sommes là, » explique Claude, présente lors de la cérémonie.

La députée de Québec Solidaire Manon Massé a aussi participé à la cérémonie. « Nous voulons redire aux familles et amis des victimes que Québec solidaire est choqué par ce qui est arrivé et on leur dit par notre présence ici », explique Manon Massé. Son collègue Amir Khadir a participé à la cérémonie qui se tenait hier à Montréal. 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *