Société
16:00 8 avril 2017 | mise à jour le: 8 avril 2017 à 16:00 temps de lecture: 3 minutes

Ça marche Doc! prend d’assaut l’Aquarium du Québec

SANTÉ. Activité hebdomadaire visant à promouvoir les bienfaits de l’activité physique sur la santé, Ça marche Doc! a parcouru le site de l’Aquarium de Québec, samedi matin. Plus de 150 personnes ont pris part à la procession, qui se tenait au lendemain de la Journée mondiale de la santé.

Plus de 150 personnes ont arpenté le site de l’Aquarium de Québec dans le cadre de Ça marche Doc!.

(Photo TC Media – François Cattapan)

Le parcours prévoyait deux boucles dans les sentiers de l’Aquarium pour une marche de 3 kilomètres.

(Photo TC Media – François Cattapan)

Soulignons que ce projet événementiel, lancé en septembre 2016, vise à faire connaître les liens qui existent entre la santé publique et l’aménagement urbain de qualité. Des études médicales confirment que la pollution combinée à la sédentarité contribue à près de 300 décès prématurés chaque année dans la seule région de Québec. Ce chiffre s’avère cinq fois plus élevé que pour les accidents de la route.

Johanne Elsener, conceptrice et coordonnatrice de Ça marche Doc!.

(Photo TC Media – François Cattapan)

«L’Aquarium du Québec est un bel exemple d’un site urbain attrayant et bien aménagé, qui incite les gens à faire de l’exercice, à relaxer et à sociabiliser. Il est entouré d’une ceinture verte qui capte les polluants atmosphériques et qui nous protège contre les maladies cardiopulmonaires et les impacts sanitaires des changements climatiques», a expliqué Johanne Elsener, conceptrice et coordonnatrice de Ça marche Doc!.

Comme à chaque sortie hebdomadaire dans un milieu urbain différent de Québec ou Lévis, elle était accompagnée d’un médecin spécialiste pour une marche exploratoire et ludique. Chirurgien cardiaque à l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec, le Dr Frédéric Jacques a noté que le thème de la Journée mondiale de la santé 2017 était la dépression. Or, a-t-il rappelé, il est démontré que l’activité physique a de meilleurs effets contre cette maladie que la médication.

Le Dr Frédéric Jacques a souligné les bienfaits de l’activité physique sur la santé globale.

(Photo TC Media – François Cattapan)

Il en va de même pour les impacts de certains choix en aménagement urbain sur la santé en général. «En médecine, nous savons maintenant que ceux-ci peuvent causer ou aggraver plusieurs problèmes comme les maladies cardiovasculaires, les pathologies respiratoires, le diabète, l’hypertension, l’obésité, le cancer et les maladies mentales. En plus de causer un mal-être et des décès prématurés, a-t-il précisé, ces maladies sont très coûteuses pour notre système de santé publique.»

À propos du projet

Les participants étaient nombreux malgré le ciel gris.

(Photo TC Media – François Cattapan)

Ça marche Doc! a été conçu avec la collaboration du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Capitale, du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches, du CHU de Québec-Université Laval, de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec et de l’Institut national de santé publique du Québec. Le concept a été approuvé par le ministère de la Santé et financé par le Fonds vert, dans le cadre du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques.

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *