Société
22:32 26 avril 2017 | mise à jour le: 26 avril 2017 à 22:32 Temps de lecture: 2 minutes

Protection du patrimoine à caractère religieux: des objets des Augustines de l’Hôpital général de Québec pourraient être protégés

Un avis d’intention de classement a été émis pour le fonds d’archives, la collection de livres anciens et la collection d’objets des Augustines de la Miséricorde de Jésus du monastère de l’Hôpital général de Québec. En vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, ce geste a pour but de préserver ces documents et ces objets patrimoniaux exceptionnels. 

L’aile de l’infirmerie du Précieux-Sang de l’Hôpital général de Québec

Gilbert Bochenek/Wikipedia

Le fonds d’archives, la collection de livres anciens et la collection d’objets des Augustines de la Miséricorde de Jésus du monastère de l’Hôpital général de Québec présentent un intérêt patrimonial principalement pour leurs valeurs historique et artistique.

Ces biens sont associés à l’histoire de l’Hôpital général de Québec, le premier établissement de ce type fondé en Nouvelle-France en 1692 par Mgr Jean-Baptiste de La Croix de Chevrières de Saint-Vallier, évêque de Québec. Dès 1693, la direction de l’institution sera confiée aux Augustines de la Miséricorde de Jésus, une des six communautés religieuses fondatrices de la Nouvelle-France. Les sœurs dirigeront l’établissement jusqu’en 1975. 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *