Société
21:06 9 avril 2017 | mise à jour le: 9 avril 2017 à 21:06 temps de lecture: 3 minutes

Procession des rameaux dans les rues de Limoilou

RELIGION. La Semaine sainte s’est entamée avec le dimanche des Rameaux, rituel qui a coïncidé avec la célébration avec les 16 à 30 ans de la Journée mondiale de la jeunesse (JMJ) dans les diocèses catholiques du monde entier. Pour marquer ce moment, une procession des rameaux a été organisée dans les rues de Limoilou à Québec.

La procession des rameaux s’est ébranlée à partir de l’église Saint-Fidèle, dans Limoilou.

(Photo TC Media – François Cattapan)

L’activité a pris le départ de l’église Saint-Fidèle, sur la 4e Avenue. Plusieurs dizaines de jeunes ont brandi des rameaux et transporté une immense croix de bois jusqu’au parc Cartier-Brébeuf, avant de revenir à leur point d’origine, pour participer à la messe du dimanche de la Passion du Seigneur. La célébration eucharistique s’est tenue sous les auspices du cardinal Gérald Cyprien Lacroix, archevêque de Québec, et de ses évêques auxiliaires Marc Pelchat et Louis Corriveau.

L’ambiance était au chant et à la fête sur le parvis de l’église.

(Photo TC Media – François Cattapan)

Selon le cardinal Lacroix, «la JMJ lance la Semaine sainte au sein de notre diocèse. Une route vers Pâques qui débute dans la joie, en se rappelant les merveilles que Dieu accomplit dans nos vies. Un moment de recueillement pour offrir aussi à Jésus Christ toutes les croix que nous avons à porter, en marchant à sa suite.»

La cérémonie religieuse a été suivie par un souper communautaire, puis les Vêpres du dimanche de la Passion présidées par Mgr Louis Corriveau, avec un temps pour la prière et les confessions.

Signification biblique

Le début de la Semaine sainte coïncidait avec la célébration de la Journée mondiale de la jeunesse (JMJ) catholique.

(Photo TC Media – François Cattapan)

Le dimanche des Rameaux est dans le calendrier liturgique chrétien le dimanche qui précède le dimanche de Pâques et qui marque l’entrée dans la semaine sainte. Il commémore deux événements. D’une part, l’entrée solennelle de Jésus à Jérusalem où il fut acclamé par une foule agitant des palmes et déposant des manteaux sur son passage à dos d’âne. D’autre part, la Passion du Christ et sa mort sur la croix.

Pour les plus pratiquants, durant cette période de l’année, des rameaux verdoyants, signes de vitalité, sont déposés sur les tombes au cimetière ou accrochés aux crucifix dans les maisons. L’expression «Pâques fleuries» a souvent désigné ce jour de manière poétique. Il est aussi connu sous le nom de dimanche des palmes dans le sud de la France.

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *